PARTAGER

La Tanzanie a décidé de lutter contre l’utilisation des téléphones contrefaits utilisés par une partie de la population. Même si, pour le moment, l’usage de ce genre de téléphone se limite à une très petite partie de la population, le gouvernement tanzanien veut décourager les nouveaux acheteurs. Pour ce faire, tous les téléphones identifiés comme des contrefaçons n’auront plus accès aux réseaux mobiles implantés dans le pays.

Pour rappel, dès 2010, avec l’expansion des téléphones intelligents, l’Afrique a été inondée par plusieurs contrefaçons de téléphones venus d’Asie, principalement de Chine. Ces téléphones, bien qu’ils semblent marcher correctement, ne respectent pas les normes en vigueur notamment concernant l’intensité des ondes, ou encore les matériaux utilisés pour leurs fabrications. (Il est ainsi aisé de retrouver du plomb dans certains téléphones)

Autre argument pointé par les autorités, les téléphones contrefaits sont très utilisés par les criminels et autres organisations mafieuses, puisqu’elles sont difficilement localisables, ne contenant pas les éléments permettant de le faire.

C’est donc pour des raisons de santé publique et de lutte contre l’insécurité que le gouvernement tanzanien a décidé de déconnecter le million d’utilisateurs des téléphones contrefaits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here