Au Bénin, le gouvernement mise sur le solaire pour pallier le délestage dans l’administration

Les délestages qui frappent plusieurs pays d’Afrique en général ne laissent pas indifférents certaines administrations. Et pour cause, plusieurs milliards sont perdus chaque année pour manque d’alimentation électrique aussi bien dans le privé que dans le public.

Au Bénin, le nouveau gouvernement du président Patrice Talon a décidé de se pencher sur le problème au niveau des administrations. Lors du dernier conseil des ministres une décision historique a été prise en ce sens :
Le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines a soumis à l’approbation du Conseil un projet d’étude à réaliser en vue de la mise en place d’installations solaires pour l’alimentation en énergie des bâtiments abritant les Ministères et la Présidence de la République. ” peut-on lire dans le communiqué du conseil des ministres
En clair, cette solution permettra de palier au manque d’énergie électrique mais aussi d’économiser l’énergie absorbée par l’administration (ce qui constitue une grande part de la fourniture énergétique de la société béninoise d’énergie électrique); économie qui permettra d’aider au mieux les ménages concernés par le délestage.

Une bonne initiative qui, si elle est appliquée permettra de démocratiser, qui sait, l’accès à l’énergie solaire dans le pays.

5 Commentaires

  1. J’ai oublié de mentionner que la solution des panneaux ne comblera pas à 100% les besoins de l’administration (avec tous les climatiseurs, frigo, TV, etc.). C’est clair, à moins d’installer une centrale solaire sur les toits des ministères. Le cas échéant, quelle est la réelle économie d’énergie qui sera disponible sur le réseau au profit des ménages? Donc, raison de plus pour être prudent dans les attentes vis-à-vis de cette annonce.

  2. Il aurait été bien d’avoir un ordre de grandeur de l’économie à réaliser par l’installation desdits panneaux solaires afin de mesurer la pertinence de l’idée. Une analyse coûts-bénéfices (business case) est nécessaire. Sans être un expert à la matière, je crois qu’il faut envisager quelque chose comme:
    Option 1- Coût annuel solution actuelle = électricité du réseau. Cout = X
    Option 2- Coût annuel solution panneaux = électricité réduite du réseau + amortissement annuel des frais d’achats et d’installation des panneaux + coûts de maintenance annuels des panneaux = (X – un certain pourcentage de X) + A + M

    Il faudra comparer Option 1 et Option 2.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.