PARTAGER

Après avoir participé au lancement d’un mouvement dénommé Urgences Panafricanistes, Kemi Seba, ecrivain et chroniqueur à la télévision sénégalaise a initié une campagne contre la monnaie commune des anciennes colonies de la France, le Franc CFA. Si plusieurs actions sont prévues pour les prochains mois, un teaser très spécial, a été mis en ligne par Kemi Seba.

Qu’il vous souvienne que depuis quelques années, plusieurs personnalités du continent dont des économistes, des panafricanistes, des chercheurs, avaient affirmé que les pays africains devaient se débarrasser du FCFA.

Lire Alpha Blondy lance un appel à Ouattara pour la libération de Gbagbo

Même si le débat fait toujours rage, sur le continent noir, entre les pour et les contre, il faut noter que la proportion des personnes contre s’est accrue ces dernières années. Pour soutenir Kemi Seba, le très célèbre artiste ivoirien de reggae, Alpha Blondy, a ainsi fait une apparition dans une vidéo publiée par le polémiste sur sa page Facebook. Voir ci-dessous ladite vidéo.

PARTAGER

7 Commentaires

  1. FICHEZ MOI LE CAMP VOUS FAITES TROP DE GRIMACES. SANS VOTRE SPIRITUALITé VOUS NE POUVEZ RIEN FAIRE SUR CETTE TERRE. ARRETEZ D’ANIMER LA GALERIE. IL EST TEMPS DE FAIRE UN BLOC AUTOUR DE NOTRE SOCLE J’ALLAIS DIRE AUTOUR DE CE QUI NOUS MAINTIENT TOUS SUR CETTE TERRE. LA SPIRITUALITé KAMITE CELLE DE L’ORIGINE
    QUAND VOUS BRAILLEZ HAUT ET FORT ET EN MEME TEMPS VOUS DONNEZ VOS FORCES AUX EGREGORES DES AUTRES C’EST TOUT SIMPLEMENT UNE INSULTE A L”EGARD DE CEUX QUI ONT FONDé NOTRE TRADITION DEPUIS L’ORIGINE PREMIERE. ARRETEZ DE FAIRE RETOURNEZ NOS ANCETRES DANS LEURS TOMBES AVEC VOS GRIMACES

  2. il faut soutenir et aidé fortement selon ses moyens des gens,des combattants ,des évéilleures comme kemi seba et bien d’autre qui certain risque leur vie
    à beaucoup en est plus fort,seul on est rien
    sur le chemin de la liberté,avant il y celui du combat, avec la peur au ventre je serait la,face à la réalité,la route sera longue,le sang et les larmes couleront
    avec dignité je combat debout
    puisque pour nous tous mort il y a,un seul choix le combat

  3. l’afrique dans sa totalité,n’est pas en vérité sorti du colonialisme
    qui aide militairement les dictatures en afrique ,si ce n’est les anciens colons d’occident pour volé les richesses naturel et maintenir les populations dans la terreur et la peur, si ce n’est l’occident
    l’africain dans l’historie humaine est encore un bébé,il n’a pas encore atteint la maturité et la sagesse pour comprendre ce qui lui arrive et proclamé haut et fort un changement et une transformation de la chenille en papillon et de volé de ses propre ailles,et avoir conscience de ses responsabilité d’un continent d’adulte

  4. “Est ce la disponibilité de nos réserves de richesses sous sol qui est suffisante pour nous affranchir de cette tutelle, ou leur plus value ?”

    Bien sur que la plus value est la clé de l’économie contemporaine, la détérioration des termes de l’échange favorisant le produit fini au détriment de la matière première . Et la tendance n’est pas prête à s’inverser, tant que nous avons ce penchant pour les produits sophistiqués.

  5. Philippe, les petits pays comme la France qui vous contrôlent et contrôlent vos monnaies telles que le Franc CFA n’ont rien sous leur sol.

    I faut aussi savoir que les pays asiatiques (tels que le Singapour, la Corée du sud etc) représentent un meilleurs exemples de développement pour l’Afrique par les efforts qu’ils ont su fournir dans les 20 dernières années afin de sortir de la pauvreté, contrairement aux pays occidentaux qui se sont enrichis sur le dos de l’Afrique (exploitation de ses ressources et ses habitants).

  6. Une question de souveraineté ! mieux de vie ou de mort.

    Le constat est que le silence des décideurs inquiète plus que les propos des gens ayant compris les effets néfastes de statuquo que nous subissons.

    Aux économistes je pose l’unique question suivante :

    Est ce la disponibilité de nos réserves de richesses sous sol qui est suffisante pour nous affranchir de cette tutelle, ou leur plus value ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here