Gabon : Léon-Paul Ngoulakia, cousin germain d’Ali Bongo réclame un test ADN

Au Gabon, les opposants à Ali Bongo n’ont pas renoncé à l’envie de le disqualifier pour la prochaine élection présidentielle du pays. Après avoir tenté des actions en justice, plusieurs opposants dont Jean Ping se sont vus opposer une fin de non recevoir quant à l’annulation de la candidature d’Ali Bongo (lire ici).

Cette étape franchie, le président gabonais a dû faire face, il y a quelques jours à un nouvel affront venant d’un autre de ses proches : Bertrand Zibi Abéghé jusqu’alors député du parti au pouvoir avait annoncé en plein meeting sa démission (lire ici).

Mais cette fois-ci, c’est un autre proche du pouvoir qui a lancé une nouvelle polémique. Devenu opposant et candidat à l’élection présidentielle, Léon-Paul Ngoulakia, également cousin germain d’Ali Bongo a lancé une nouvelle polémique en lui demandant, lui aussi, de se soumettre au test ADN.

Lire Gabon : un ancien député demande à Patrice Talon de rappeler Maixent Accrombessi

Ali Bongo a produit au moins quatre actes de naissance, tous apparemment falsifiés. Comment se fait-il qu’aucune de nos institutions n’est capable de prouver sa nationalité et sa filiation? (…) Pourquoi ne se soumet-il simplement pas à un test ADN pour mettre un terme à tout ce débat? ” s’est-il interrogé

C’est la première fois qu’un membre de la famille prend une position aussi tranchée. Mais Léon-Paul Ngoulakia, ne s’arrête pas en si bon chemin. Il dénonce également le fait que l’opposition ne puisse pas faire campagne et que les stades et autres lieux ne soient réservés qu’au président. Une situation qu’il juge intenable

Articles similaires:

9 Commentaires

  1. Le GABON est une terre bénie de DIEU, au Nom de Jésus, je vous le dis. Tout ce qui arrive dans mon pays est l’accomplissement de l’œuvre divine.
    Nous, les êtres humains, il semble que nous avons tous un même parcours: la naissance, la vie et la mort.
    Que la Gloire soit rendue à DIEU seul: Son temps est arrivé pour que les GABONAIS dans leur plus grande majorité puissent vivre des richesses que DIEU a mises pour eux sur cette terre.
    Point de xénophobie, Gabonais, qu’il soient souche ou d’adoption, nous serons heureux les jours qui viennent.
    Le Président ALI BONGO réélu à la tête du pays, ce sera la volonté de DIEU; un autre citoyen élu au soir du 27 août prochain, ce sera toujours l’accomplissement de l’œuvre de DIEU.
    Que celui qui présidera aux destinées de notre pays, le GABON, les 7 prochaines années, accorde plus d’importance au peuple gabonais tout entier, plutôt qu’à rechercher la satisfaction “des siens”.
    Que DIEU bénisse notre pays, le GABON, qu’il y instaure la justice, pour que la paix soit.
    Merci Seigneur Jésus.
    Que les Chrétiens disent la prière universelle: NOTRE PÈRE, qui es aux cieux, que ton nom sois sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel…
    Merci Internet

  2. Être opposant en Afrique relève d’une incompétence mentale.Les autoritees africaines sont bêtes et irreflechies.Je me demande jusqu’à quand l’Afrique va demeurée ainsi

  3. Mon fils Ali, ne t’inquiète pas, tu seras confortablement re élu et tu vas leur fermer la caquet.
    Ah qu’est-ce qu’ils sont méchants les hommes! et pourtant je leur faisais confiance de mon vivant
    Ils me le paieront tous!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.