JO 2016 : Jonas Junius et Hassan Saada deux boxeurs africains arrêtés pour agressions sexuelles

Partages

Mais que se passe t-il aux Jeux olympiques de Rio au Brésil? Deux athlètes africains, tous deux âgés de 22 ans ont été arrêtés en l’espace de quelques jours pour des accusations d’agressions sexuelles. Le premier à subir les foudres de la loi est le marocain Hassan Saada.

D’après la police, le pugiliste aurait appelé deux femmes de ménage pour obtenir des renseignements dans sa chambre. Arrivées dans la chambre du champion de 2012 au Maroc, ce dernier n’a pu s’empêcher de toucher leurs parties intimes. Même si elles se sont enfuient, l’acte a été rapporté aux autorités. Il a donc été arrêté quelques heures plus tard et placé en détention provisoire de 15 jours, le temps de réunir les preuves.

Le deuxième accusé, Jonas Junius (photo), également boxeur et porte-drapeau de la Namibie est accusé également d’agressions sexuelles. La femme de ménage l’accuse de l’avoir embrassée de force, avant de lui proposer de l’argent pour des relations sexuelles. L’information a été rapportée par la presse brésilienne. M. Junius a été transféré vers une prison de haute sécurité du pays.

Pour les autorités, “La loi brésilienne doit être respectée et nous devons être d’accord là-dessus“. Ces deux athlètes perdent ainsi une unique occasion de mettre en avant leurs talents et jettent sans nul doute le discrédit sur leurs pays et leurs continents.

Articles similaires:

4 Commentaires

  1. au bresil pays de prostitue par excelence. c’est seulement aux J.O. que l’on parle de harcelement sexuelles. juste un moyen pour nuire lnos champions.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.