Nigéria : un journaliste recherché par l’armée dans l’affaire des filles de Chibok

Partages

Au Nigéria, la dernière apparition des filles de Chibok dans une vidéo postée par le groupe terroriste Boko Haram a permis à l’armée de lancer une nouvelle opération. En effet, trois individus dont un journaliste, liés à la publication des deux dernières vidéos de Boko Haram sont recherchés par l’armée nigériane. Le journaliste en question, Ahmad Salkida, originaire du fief de Boko haram, était le premier journaliste à obtenir une interview du fondateur de Boko Haram, Mohammed Yusuf tué par l’armée nigériane.

Plusieurs heures avant la publication en ligne de la dernière vidéo, Ahmad Salkida avait affirmé détenir la vidéo du groupe terroriste.  Suite à l’avis de recherche lancé dans le pays, celui qui vit actuellement aux Emirats arabes unis, a affirmé sur son blog être prêt à se rendre aux autorités nigérianes.

Depuis la naissance du groupe terroriste, Ahmad Salkida a eu plusieurs informations fiables sur le groupe. L’armée compte donc sur ses révélations pour avancer sur le dossier des filles de Chibok.

Nigéria : Buhari offre l’amnistie aux prisonniers de Boko Haram contre les filles de Chibok

Articles similaires:

1 Commentaire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.