Poursuivi pour viol en France, Koffi Olomide explique la stratégie des accusatrices

Il y a de cela quelques jours, suite au scandale du coup de pied porté contre une de ses danseuses, la presse française rappelait que la star congolaise Koffi Olomide était toujours poursuivie en France pour la séquestration et le viol de quelques unes de ses danseuses.

Celui qui, depuis lors, n’est plus jamais reparti en France de peur de se faire arrêter, a expliqué n’avoir jamais violé ses danseuses. Rappelant s’être déplacé à l’époque avec une vingtaine de membres de son équipe, Koffi Olomide a affirmé que tous les autres membres et danseurs sont rentrés à Kinshasa, sauf celles qui l’accusent de viols et séquestration.

Pour lui, l’affaire est pourtant claire, elles voulaient rester en France, raison pour laquelle elles ont inventé de toutes pièces cette histoire:

Elles ont voulu rester en France, où résident des membres de leurs familles. Elles ont trompé des associations de défense des droits des femmes. Car leurs témoignages sont bidons. (…) Je subis l’injustice d’être une superstar black congolaise. Et la justice française s’en prend à moi sur la simple foi de ces témoignages. Ce n’est pas sérieux. Elles sont restées vivre en France, ne sont plus danseuses et ont eu ce qu’elles voulaient.” a t-il déclaré au journal le Monde

Articles similaires:

4 Commentaires

  1. Sachant pertinemment que vous êtes une grande vedette, quelque soit l’ampleur du problème, vous devez agir en bon éducateur. Et, je suis sûre que Pamela allait comprendre. Le pire n’allait pas arriver.

  2. Kofi serait resté en prison s’il ne credulisait pas la justice française, donc toute ces malfaitrices devraient pour la récolte de leur labeur, aller en aussi en prison.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.