Philippines : le président Duterte se rattrape par rapport à Obama et insulte Ban Ki Moon

Partages

Après l’annulation de la rencontre avec le président américain, le président des Philippines, Rodrigo Duterte a tenté de se racheter quant à l’affaire de l’insulte lancée contre le président Obama (lire ici).

Tout d’abord il a affirmé n’avoir pas voulu insulter Barack Obama, mais plutôt le département d’Etat qui selon lui tentait de faire pression sur lui concernant la campagne de lutte contre la drogue qui a déjà fait près de 2000 morts (lire ici). Il a toutefois relativisé le mot utilisé (fils de pute), affirmant que c’était une expression populaire qui ne devrait pas être prise à la lettre.

Néanmoins après ces explications et tentatives d’apaisement, il s’en est une fois encore pris à une autre autorité : le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon. Pour rappel, ce dernier avait également exprimé son inquiétude face à la justice expéditive développée aux Philippines depuis la prise du pouvoir de Duterte. “Tu n’es qu’un imbécile de plus. Je n’en ai rien à foutre. Je suis le président des Philippines, pas de la république de la communauté internationale” a-t-il lancé en parlant de Ban Ki-Moon.

Le président Duterte a tout sauf la langue dans sa poche…

Articles similaires:

1 Commentaire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.