Françafrique : Ali Bongo révèle les volontés de son père Omar

Dans une interview diffusée sur le site ivoirien L’infodrome, le président gabonais, Ali Bongo, qui a été confirmé à son poste il y’a de cela quelques heures (lire ici) a livré une information (concernant son défunt père, Omar Bongo) méconnue jusque-là.

Pour rappel, le président gabonais s’était présenté comme le candidat de la rupture pendant ses dernières élections accusant son rival, Jean Ping d’être le candidat de la françafrique, le candidat qui voulait maintenir le Gabon sous l’hégémonie des puissances extérieures, notamment la France.

Sur ce dernier point, le président Bongo a apporté des détails. Pour lui, il aurait reçu une mission spéciale de la part de l’ancien président, son père, décédé en 2009 : couper le cordon ombilical avec le système de la Françafrique et penser aux Gabonais, affirmant que le pays ne doit plus rien à ce système, après tout ce que lui (Omar) a pu donner.

Ali Bongo s’est donc, depuis, senti investi d’une mission spéciale : en finir avec la françafrique au Gabon

Articles similaires:

30 Commentaires

  1. Mais c’est complètement utopique ce que dit Ali bongo. A mon humble avis, avant de prendre ce genre de décisions, il faut au préalable s’assurer qu’on a des moyens de sa politique(économique,politique et social). Se défaire de la France maintenant je n’y crois dans la mesure ou c’est cette même France qui l’a placé là où il est. Nous connaissons tous ce que Mr LISSOUBA a vécu au Congo Brazzaville lorsque TotalElf avait été lésé par ce dernier. La suite nous la connaissons tous.
    Il ne faudrait pas qu’Ali essaye de jouer ce jeux au Gabon, sa famille et lui se retrouverons en exil et c’est nous qui souffrirons. En moins qu’il ne parte comme comme tonton Blaise COMPAORE

  2. La politique c’est l’art de mentir et non de gérer la respublica. Laissons aux politiciens tous ces blablas car nous sommes loin de la vérité et aussi très loin de la réalité. Que celui qui a des oreilles entendent ce que l’Esprit dit aux églises.

  3. Avec la complicité de certains assoiffés de pouvoir et buveurs de sang humain l’afrique ne serait jamais digne de s’affirmer elle meme,c’est dommage.

  4. je ne sais pas pourquoi mais c’est comme si le fait d’avoir été colonisé par les français etait une malediction. Maudit soit la soit disante françafrique des sanguinaires des blancs

  5. Ce que je n’arrive pas à comprendre. Pourquoi lui même Bongo père alias petit piment n’avait pas pris son courage entre ses deux couilles pour annoncer cela?Franchement l’être noir restera dans l’état où il est.J’espère que ton renversement du pour ne partira pas du Congo Brazzaville, comme ton père k’avait fait pour Lissouba.

  6. Bravo pour cette très très bonne décision u es entrain d’entrée dans l’histoire de tt coeur ns soe avec toi ALI tu mérites cette nouvelle victoire ne lâche pas

    • Se libérer des Bongo pour rester avec un Bongo certes pas de nom ????
      Jean Ping n’est il pas un Bongo par alliance, Ali et Jean n’étaient ils pas souvent ensemble dans leur jeunesse ?

      Ce sont les 2 poches du même pantalon.

  7. C’est bien, tout cela. Mais cela ne résout pas la situation de l’africain qui tient à tout mettre sur le dos de la France ou d l’occident. L’africain noir, surtout du centre de l’Afrique est attiré par les biens matériels pour assouvir sa soif et celle de ses proches.
    Les notions sur la démocratie sont bien conservées dans sa tête, mais elles ne sont pas à appliquer.
    L’africain noir est fanatique de la tricherie, des intrigues et du contraire de l’humanisme.
    Voyons dans quelques années, vers la fin de son mandat conroversé, si ce discours ne va pas changer au nom de la France-Afrique.

  8. Avec une française dans son lit…un pur produit de la France depuis l’âge de 6 ans il a vécu et a été formé à l’école de la France il ne parle aucune langue Gabonaise…c’est encore un leurre, ne soyons pas naïf.

  9. Je comprends pourquoi tous les médias français basés au sous-sol du quai-d’orsais tirent à boulets rouge sur vous Mr le président.bravo.tenez bon vous n’aurez pas la vie facile mais nous , nous avons vu. Merci

  10. Finir avec la francafrique c est bien de le dire mais le president Ali Bongo doit abandonner aussi les cercles occultes qu il a ete initie a l occident par son pere comme d ailleurs beaucoup de president africains se liberer du pouvoir des tenebres cest a partir de la que les presidents africans seront au service de leurs peuples .

  11. j’espere que cela est vrai et vont de bon train avec ses propos, si c’est ce qu”il a pour mission, beh bravo pour lui , et faut pas accuser la France mais , plutot ses dirigeants qui ne pensent qu’à s’empifrer de l’argent de l’Afrique sachant qu’ils ne peuvent voler chez eux pour éviter d’etre poursuivis , ce sont vraiment des parasites des dirigeants de la France .

  12. Je dis au peuple gabonais d’où tir les yeux et regarder loin. Vous voyez les révélations d’Ali et mission, elles sont louables et difficiles. Pourquoi l’Afrique doit vivre cette situation, pourquoi ceux qui parlent des droits de l’homme et.., promeuvent la démocratie, prônent le développement écrasent et oppriment les autres à travers leurs transnationales qui veulent gagner, stocker l’argent et les richesses du monde aux détriment des masses qu’ils paupérisent. Les signes des temps nos jours annoncent un nouveau monde plus juste où les hommes trouvent leur compte. Je dis bravo Ali, du courage, nous sommes avec toi

  13. Chaque pays doit faire son chemin et trouver son entière indépendance.Les élections gabonaises comme les élections dans tout pays sont affaire interne. Les élections sont souvent entaches de certaines irrégularités. Voir États Unis le cas du Gouverneur Bush, Le Brexit avec des mensonges , et tant d’autres. Tout homme politique traine des casseroles plus ou moins bruyantes a ses baskets (ex Nicolas Sarkozy) A voir les magouilles des uns et des autres, les menaces, les pressions de tout part, les intimidations internes et externe. Utilisez la population a ses fins personnel est le crime politique le plus abject. Cela vaut pour tout le monde. Alors a mon avis Ali Bongo a ses torts mais a mon avis il a le mérite de penser a dégager son pays de l’emprise des pays occidentaux et il a raison. mais il n’aura pas la vie facile. Monsieur Ping est tiut un personnage qui pour avoir le pouvoir a été pret a être le mercenaire de l’Occident afin que notamment la France ne perd pas ses intérêts. Soyons honnete. Nos pays occidentaux ont besoin de l’Afrique comme l’Afrique a besoin de l’Occident , mis pas au prix d’un nouveau esclavage économique mais sur la base de partenariats réels et donnant donnant non dans les intérêts personnels, ni du business pur des multinationales ou de la finance, mais dans l’intérêt des populations. Et ne fermons pas les yeux devant le fait que l’Occident est l’esclave de ces lobbyings de business et de la finance et donc des multinationales qui sont prêts a créer le chaos dans les pays (on croule sous les exemples) pour défendre leurs intérêts. Prêts a assassiner des dirigeant ou les démettre. Prêts a faire bombarder des populations\. Prêts a créer des groupes terroriste, les soutenir. les armer. et les finasser. Prêts a détruire notre environnement et ainsi tuer notre terre.!!!! Si cela continue ainsi nous allons vers une 3iene guerre mondiale et ce sera la dernière de toute façon. Seuls les riches qui auront payés assez chers pour aller sur une autre planète survivrons et ils recommencerons leur sale boulot de faire souffrir et faire mourir des milliards d’innocents. Ne soyons pas naïfs !!!!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.