Gabon : la menace de Jean Ping après le dépôt de son recours

Le processus électoral fortement critiqué au Gabon vient de connaître un rebondissement. En effet, après moult hésitations, l’opposant d’aujourd’hui, allié d’hier, Jean Ping a décidé de déposer un recours contre celui qui a été déclaré élu par les autorités de la Commission électorale nationale permanente (CENAP).

Après cette démarche il s’est exprimé face à ses sympathisants dans son QG de campagne à Libreville. L’opposant pacifique a alors durcit son discours pour se faire plus menaçant:

Je crains fort qu’un nouveau faux pas de la Cour constitutionnelle soit le facteur d’une instabilité profonde et durable du Gabon (…) Il ne fait aucun doute qu’en cas de non-respect de la réalité du vote des Gabonais par la Cour constitutionnelle, le peuple, qui n’aurait dans ce cas plus rien à perdre prendra son destin en mains” a-t-il déclaré.

Pour lui, les événements de 2009 ne peuvent se reproduire en 2016, faisant allusion au rejet d’un recours déposé contre Ali Bongo il y’a 7 ans. De son côté Ali Bongo refuse tout recomptage des voix, arguant que cela était contraire à la loi et allant jusqu’à affirmer que Ping était le symbole de la nouvelle françafrique.

Lire Jean Ping a fait 100% dans certaines régions au Gabon

Tout le pays reste donc en attente de la décision de la cour constitutionnelle.

Articles similaires:

14 Commentaires

  1. la cours constitutionnelle est un juge de droit , en principe qui va s’appuyer sur la décision de la cenap, et voire si la cenap a appliqué le droit ici le comptage région par région: ni ALI ni PING , personne n’a accusé formellement la cenap et personne ne réprésente totalement le vrai peuple….alors allez au législative en fixant au préalable les règles pous tous les Gabonais.

  2. Ce monsieur est accoutumé à mettre la pression sur les institutions oubliant que les juges sont souverains et indépendants et ne sauraient satisfaire aucune pression extérieure.

  3. Cette crise me met mal à l’aise. Les anciens qui sont des produits de Bongo père et qui se retournent aujourd’hui contre le fils parce que le pouvoir à sauté de génération et qu’ils ont perdu tous les privilèges. Là, ils sont désemparés. Évidemment l’opposition coûte chère et ils commencent par être fauchés. Surtout Ping devrait avoir honte. Qui le connaissait? C’est Bongo père qui a fait le nom Ping et maintenant il crache dans la soupe. Il parle de peuple. Il n’a plus qu’à envoyer ses propres enfants prendre leur responsabilité dans la rue et arrêter de parler du peuple (les pauvres enfants des autres).
    C’est manifestement dégoûtant.

  4. l’Afrique toute entière est a l’épreuves de l’Avenir dans la crise de travers le Gabon.
    Une crise qui se dégraderas dans les jours et mois a venir si Mr Ping, ne jette pas l’éponge et que la L’UA ne prend aucune résolution contre ce opposant qui fait figure de mauvais perdent.
    La France n’a que des Intérêt Mr Ping, Certainement après une Crise tu saura au sommet du Gabon, Tu auras tout l’argent et le pouvoir que tu voudras mais n’oublie pas que tu travailleras mieux pour les Intérêt de la France que les intérêt des Gabonais. Sache le.
    Quand nous sommes a la lumière notre Ombre a tendance a nous suivre partout mais quand viens l’obscurité cette ombre disparaît.
    La France qui fait preuve de ton ombre aujourd’hui te laissera demain. La France ne dois pas être l’instruments de révolte des peuples Africains. sachez que nous pouvons mieux y arriver dans l’unité et la collaboration, rêvons tous d’une Afrique Unie. sa commence par toi, ça commence par le Gabon.
    Nous ne sommes plus des Colonies et disons Stop a l’imposition de nos Dirigeant par la métropole. Non et Non, plus jamais ça en Afrique.

  5. Ping vous envoie dans la rue. Entretemps ses enfants et petits enfants, ses neveux et nieces, bref toute sa famille est en securité en europe, et vous peuple bete descendez dans la rue pour mourir, comme ça après sa famille et lui mangeront tout l’argent. Et vous voulez vous hériger en héros ou martyrs? Mensonge!!!! Vous mourez gratuitement croyez moi. Vous n’êtes même pas nombreux. Tsiuuuupppp akaaaa!!!

  6. La paix est un vain mot mais la paix est la denree rare a ne jamais laisser courir devant soi. Politiciens gabonais, attelons-nous-y et regardons les interets des populations que nous nous donnons le mandat de gouverner, de proteger et de respecter dans tous les sens.

  7. Ali a gagné que ce ping pong recent ce que bagbo avait recenti pas de recomptage en il passe le temps à menacer qu’il aligne d’abord les membres de sa famille le reste suivront

  8. Quel jeunes ou sont vos fils,vos femmes et bien dotre encore vous pouvez bien eux les envoyer manifesté pour une personne qui n’en vos pas la peine,un vendu tel qu’il est ping que fera til pour le Gabon et de sa jeunesse vous venez tous avec vos belles paroles après c’est pour rendre la vie difficile aux peuples.on ne veut pas de la francafrique au Gabon,le Gabon notre pays est un pays souverain et à ces lois donc respecter les ainsi.si ping aime vraiment le peuple il devrait s’en tenir à ce que desidra la cour et on passe à autre chose.

  9. Contrairement à ce que dit Ali Bongo, Ping n’a jamais fait 100% dans une localité.
    Tout le monde sait que c’est le pouvoir qui organise les élections et est détenteur des urnes. Donc, seul ce dernier a la facilité de tricher.
    D’ailleurs ping n’en a pas besoin vu que tout le Gabon de façon générale veut en découdre avec les Bongo.
    Seuls ceux qui bénéficient de ses largesses le soutiennent, mais c’est une minorité.
    Ce discours de Ping n’est pas une menace, mais une réalité.
    Avec toutes ses preuves pourtant tangibles, si Marie proclame Ali vainqueur, alors la, on comprendra que cette cours est inconstitutionnelle et plus que inféodée à Ali.
    Mais le peuple qui a soif de l’alternance ne l’acceptera jamais.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.