Changement de nationalité des sportifs africains : la Confédération africaine d’athlétisme veut sévir

L’exode des sportifs africains vers d’autres pays semble ne plus plaire aux autorités sportives du continent. En tout cas, en ce qui concerne la vague de changement de nationalités et de représentations des athlètes du continent noir.

En effet, face à des sportifs qui préfèrent représenter d’autres pays plutôt que ceux de leurs ancêtres, la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) veut un durcissement de la loi sur les nationalités dans les pays africains. Comme le relate la BBC, plusieurs athlètes africains ont changé de nationalité en l’espace de quelques années pour adopter celles de certains pays arabes.

Pour donc lutter contre ce phénomène, il faut s’attendre, dans les années à venir à un durcissement des lois sur les nationalités au niveau de certains pays du continent, si la démarche entreprise par la CAA aboutissait.

Articles similaires:

2 Commentaires

  1. Il faudra d’abord que la CAA commence par régler les problèmes de pauvreté, de mauvaise organisation et surtout de mauvaise gestion et de négligence des athlètes les reste de l’année durant, pour ne les appeler qu’à l’approche de grandes compétitions.

    Il faut qu’on apprenne à valoriser nos talents, sinon ils vont toujours fuir une fois l’occasion présentée. C’est humain.

  2. Il faudra d’abord que la CAA commence par régler les problèmes de pauvreté, de mauvaise organisation et surtout de mauvaise gestion et de négligence des athlètes les reste de l’année durant, pour ne les appeler qu’à l’approche de grandes compétitions.

    Il faut qu’on apprenne à valoriser nos talents, sinon ils vont toujours fuir une fois l’occasion présentée. C’est humain.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.