Après le Burundi et l’Afrique du Sud, la Gambie quitte à son tour la CPI

Partages

Un nouveau coup dur pour la Cour pénale internationale. Alors qu’elle devait faire face au départ du Burundi et de l’Afrique du Sud, voilà qu’un nouveau pays annonce également son retrait. Cette fois-ci c’est l’Afrique de l’Ouest qui est au centre de l’attention.

En effet, la Gambie, pays d’Afrique de l’Ouest a également décidé de quitter la CPI évoquant les mêmes raisons que ses homologues : seuls les pays africains sont poursuivis par la cour internationale.

« Cette action est justifiée par le fait que la CPI, malgré son nom de Cour pénale internationale, est en fait un tribunal international caucasien pour la persécution et l’humiliation des personnes de couleur, en particulier les Africains » a déclaré le ministre gambien de l’information Sheriff Bojang évoquant les neuf enquêtes sur les 10 lancées par la CPI.

Pour rappel, le gouvernement gambien est très souvent cité dans des cas de non respect des droits de l’homme. Sur les trois pays qui ont annoncé leur départ, seule l’Afrique du Sud jouit d’une réputation plutôt bonne sur le plan des droits de l’homme.

Mais n’empêche, cette nouvelle annonce de retrait a ravi un bon nombre d’Africains sur la toile.

Articles similaires:

4 Commentaires

  1. Heureusement qu’ils ont compris que la CPI est là pour coloniser d’une autre manière l’Afrique, parce que toute les armes utilisés en Afrique provient hors d’Afrique, les rebellions sont financées par eux, ils pillent le sous-sol africaine est salue les Chefs d’états africains. regarder comment la Libye est devenue aujourd’hui, est ce que ils ont poursuivi les commanditaires européen? je suggère à tous les pays africain d’emboité le pas…

  2. Un autre succès ! j’attends le Bénin. Les Béninois sont assez intelligents et je suis confiant que cela ne tardera pas à nous sortir de cette cour, nouveau tremplin de l’humiliation suprême du continent noir.
    Libérez Gbagbo, Libéré Blé Goudé et tous les autres dignes fils du continents qui croupissent injustement dans les prisons des Blancs, des colons, des dic*tatures et dic*tateurs européens, de ces inhumains cri*minels qui continuent d’exploiter nos états.
    Qui continuent de voler impunément l’uranium de Niger, du Mali, le bois, le pétrole, les diamants du Congo, du Gabon, le Cacao de la cote d’ivoire etc… Ces cri*minels qui nous étouffent depuis des décennies avec leurs mau*dits franc CFA

  3. comme par hasard le dossier de la gambie apparait du fait de sont retrait ce qui est une chose tout a fait normal ont vois la grosse hypocrisie de cet article & de celui ou celle qui la écrite..comme c’est ironique , & comme par hasard l’afrique du sud jouit soit disant d’une bonne réputation juste parce que il y a des mundélés qui y vivent ..vraiment vive le réveile des africains je commence a comprendre de plus en plus dans quel système dans lequel ont veut nous obligés a vivre …mais heureusement ont n’est plus dupe…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.