Ibiza : un réseau de prostitution de jeunes nigérianes démantelé (vidéo)

© Photo de la police espagnole

La police espagnole vient de réussir un exploit. Elle a en effet, après plusieurs mois d’enquête réussi à démanteler un réseau de prostitution qui employait, contre leur gré, de jeunes nigérianes âgées de 16 ans et plus.  Ces jeunes femmes étaient transportées sur l’île d’Ibiza, où elles avaient comme mission de coucher avec un maximum de touristes.

Elles étaient obligées de payer 1000 euros au minimum par jour aux proxénètes et étaient battues si le montant n’était pas atteint. Au nombre de 21, ces jeunes femmes vivaient dans des conditions très difficiles, partageant certaines fois à quatre un lit une place, et travaillant jusqu’à 14 heures par jour.

Une vingtaine de femmes liées à ce trafic ont été arrêtées. Ces dernières proposaient de faux contrats de travail pour permettre aux jeunes victimes d’immigrer du Nigéria vers l’Espagne. Bien évidemment, les jeunes filles pensaient avoir trouvé une bonne opportunité de travail en Europe, avant d’être confrontées, sur place, à la dure réalité de leur venue en Espagne.

D’après la police, des rituels vodoun étaient organisés pour effrayer les jeunes filles et les obliger à respecter les demandes de leurs bourreaux. Et pour contraindre les plus récalcitrantes, les proxénètes menaçaient de tuer des membres de leurs familles au Nigéria. Pour gagner leur liberté, elles devaient s’acquitter d’un montant faramineux de 50.000 livres. Les montants gagnés par l’organisation criminelle étaient en grande partie rapatriés au Nigéria, où vivent les véritables instigateurs du réseau.

Articles similaires:

6 Commentaires

    • Sans eux tu serais encore avec un os dans le nez entrain de manger des fourmis.
      Les européens ne sont pas à l’image de leurs élites.
      Facile de critiquer, tu ferais mieux de te battre pour renverser tes dirigeants, et avoir un système plus égalitaire, nous nous l’avons fait…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.