Mossoul – Irak : la demande de Poutine aux américains et aux français

Critiquée pour son intervention jugée violente en Syrie, la Russie garde un œil sur ses adversaires occidentaux si prompts à la critiquer. Ou du moins, Vladimir Poutine s’en charge.

Face à l’imminence des attaques françaises et américaines à Mossoul en soutien à l’offensive de la l’armée irakienne contre les islamistes de l’état islamique, Vladimir Poutine a tenu à lancer un message aux occidentaux:

«Nous espérons que nos partenaires américains, et en l’occurrence nos partenaires français aussi, agiront avec précision et feront tout pour minimiser, ou encore mieux, exclure toute victime parmi la population civile (…) Nous n’allons pas attiser l’hystérie sur ce sujet, comme le font nos partenaires occidentaux, parce que nous comprenons que nous avons besoin de combattre le terrorisme et que pour cela, il n’y a pas d’autres moyens que les combats offensifs» a lancé le président russe.

Pour rappel, Vladimir Poutine et Bachar Al-Assad ont été accusés d’avoir lancé des offensives sur des zones habitées par des populations civiles et aussi des centres médicaux. Le message que l’on peut traiter d’ironique est donc un petit rappel lancé aux occidentaux pour assouplir leurs pressions en Syrie.

Articles similaires:

1 Commentaire

  1. Monsieur Vladimir Poutine à bien raison de souligner les critiques de certains pays occidentaux contre l action de la Russie dans le conflit en Syrie. USA et la France sont prompt à critiquer et à hurler mais n ont pour l instant rien fait de concret (sauf à la tv…). Nous verrons bien si ces grands donneurs de leçons sont capables de faire ce qu ils prétendent…
    On ne fait pas une guerre sans casser malheureusement des oeufs…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.