Afrique : retour en force de la Kora avec Sidiki Diabaté, Dj Arafat et Booba

L'artiste Sidiki Diabaté en concert
Partages

La Kora, instrument multicentenaire du peuple mandingue a longtemps été considéré comme un instrument dépassé pour beaucoup d’artistes africains. Mais la donne change peu à peu, et l’instrument revient en force, cette fois-ci dans la musique urbaine (rap ou africaine).

L’origine de la Kora est discutée dans les cercles des historiens africains. Alors que certains attribuent sa naissance à la fin du 17ème siècle, d’autres pensent qu’elle est un peu plus récente, autour du 19ème siècle. Avant la colonisation, l’instrument servait à célébrer la gloire des grands hommes dans le royaume du Gabu ou dans l’empire du Mali.

Quelles que soient les versions, tous les historiens s’accordent sur le fait que cet instrument est l’oeuvre des mandingues du Gabu ou du Mali. Curieusement, après la colonisation, l’instrument qui était utilisé de manière noble et grandiose a été réduit à des cérémonies traditionnelles, et côté musique, elle était en majorité utilisée par des artistes traditionnels.

Mais les choses semblent évoluer depuis l’arrivée sur scène du malien Sidiki Diabaté, lui-même fils de la légende Toumani Diabaté, l’un des plus grands joueurs de Kora au monde. Le jeune Sidiki a réussi, en quelques mois, à remettre la Kora sur le devant de la scène. Mêlant sonorités mandingues à des rythmes proches du RnB, ou encore du zouk, il a définitivement relancé l’instrument légendaire.

Au point où, quelques mois plus tard, Booba, l’un des plus grands rappeurs français reprenait son titre Inianafi Debena à sa sauce et faisait un tabac… Séduit par ses sonorités africaines, le rappeur vient de lancer un nouvel single, avec en fond sonore, une belle mélodie à base de… Kora.  Mis en ligne à la fin septembre, la vidéo de présentation comptabilise déjà plus de 4 millions de vues. Une Ode à l’Afrique, plus précisément à son second pays, le Sénégal à travers sa capitale Dakar.

Mais Booba et Sidiki Diabaté ne sont pas les seuls à s’intéresser à cet instrument. L’ivoirien Dj Arafat, sur un featuring avec Sidiki Diabaté a également rendu hommage à l’instrument légendaire. Une vraie renaissance pour l’un des plus anciens et fiables instruments de musique du monde.

Articles similaires:

6 Commentaires

  1. DJ ARAFAT EST UN L HOMME QUI EST BON QUI LAIME TOU LE MONDE.QUEN JE COUTE C ET SONT ET JE REGAD C ET CLUP EN TOU QUA JE SUR SATISFAIR.EN TOU QUA IL LAI BON.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.