Togo : une partie de l’enseignement primaire se fera également en langues nationales

Photo ©ulule.com

Au Togo, l’enseignement aux trois premiers niveaux du primaire (CP1 au CE1) se fera également en langues nationales notamment l’Ewe et le Kabiyè. Cette programmation a été rendue possible après l’adhésion du Togo à l’initiatives Ecoles et langues nationales en Afrique.

Jusque-là, la langue française était la seule langue utilisée dans le milieu scolaire. L’iniative ELAN (écoles et langues nationales en Afrique) se rendant compte de l’influence positive des langues maternelles sur l’éducation des jeunes enfants a alors entrepris de militer pour l’intégration de ces langues dans les différents pays d’Afrique.

Et pour cause, les enfants qui intègrent le système éducatif s’expriment pour la plupart très bien dans leurs langues maternelles, contrairement à la langue française. Leur dispenser des cours dans ces langues, devraient selon les experts, faciliter leur compréhension des cours. Pour les mots et où expressions n’existant pas dans les langues locales, un lexique sera mis en place en commun avec les autorités du pays.

8 pays faisaient déjà partie de l’initiative. Ce sont :  le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Mali, le Niger, la République démocratique du Congo, et le Sénégal.

A ces huit pays seront désormais rajoutés, le Togo, Madagascar et la Côte d’Ivoire. Il faut toutefois rappeler qu’en 1975, le Togo avait déjà tenté l’aventure de l’introduction des langues maternelles dans le système éducatif. Cette nouvelle tentative, espèrent les autorités, devrait être la bonne.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.