PARTAGER

La tension entre les USA et la Russie est depuis quelques semaines à son comble avec la crise syrienne et les points de vue on ne peut plus divergents entre les deux puissances militaires. Mais cette tension vient de monter d’un cran avec les dernières accusations des USA.

En effet, depuis quelques semaines, plusieurs secrets internes au Parti démocrate (USA) ont été rendus publics via des sites d’alertes comme Wikileaks. Les données avaient été sans aucun doute piratées par des experts qui avaient pour dessein de révéler les secrets de Mme Clinton, candidate à l’élection présidentielle américaine afin d’influencer les votes.

C’est en tout cas ce qu’a révélé le Chef des renseignements américains, pour qui « Seuls des hauts responsables russes ont pu autoriser ces activités ». Il faut rappeler que quelques semaines auparavant, Barack Obama avait pointé du doigt l’ennemi russe sans le nommer.

Lire La guerre en Syrie peut-elle engendrer une nouvelle guerre mondiale?

Du côté russe, on nie avec vigueur ces allégations. Une nouvelle étape dans le durcissement des relations entre les deux pays.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here