Arrestation de Gbagbo en 2011 : Jean Ping se dédouane et accuse Sarkozy

Partages

Jean Ping ne veut pas être tenu responsable du sort de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. Il a récemment fait, à huis clos, quelques révélations à ses soutiens lors d’une rencontre organisée hors du Gabon.

Le moins qu’on puisse dire, Jean Ping n’avait pas le soutien des panafricanistes et autres pro-Gbagbo. Il avait été à plusieurs reprises critiqué lors de plusieurs rassemblements et réunions mais aussi sur la toile concernant sa gestion de la crise ivoirienne en 2011. A l’époque, à l’Union africaine il avait apporté son appui à Alassane Ouattara.

Récemment lors d’une intervention sur la crise post-électorale au Gabon, Jean Ping avait même déclaré qu’Ali Bongo subirait le même sort que l’ancien président ivoirien : Gbagbo est à la Haye (CPI), Ali Bongo finira à la Haye (lire ici) avait-il déclaré.

Mais la plus grande surprise vient de sa toute dernière déclaration. Le candidat jugé malheureux aux dernières élections gabonaises a voulu se dédouaner dans l’affaire de l’arrestation de Laurent Gbagbo devant un parterre de sympathisants. Des bribes de ces propos ont été rapportés par une des personnes présentes à la presse ivoirienne :

«Je n’ai jamais été pour le transfert de Laurent Gbagbo à la Haye. Ouattara avait accepté de discuter avec Gbagbo. J’ai dansé dans ma chambre quand j’ai été informé de sa décision. C’est au moment où on s’apprêtait à rendre cela effectif que Sarkozy est venu bombarder Gbagbo. Je ne faisais que dire ce que les chefs d’Etat voulaient que je dise » a t-il déclaré.

Il faut rappeler que Jean Ping a été très déçu du soutien mitigé de la Côte d’Ivoire et de la France. Renvoyé vers Ali Bongo pour régler la crise, il s’est dit déçu des réactions de l’Union africaine et de la France.

Lire Gabon : Ali Bongo doit partir selon Jean Ping

Articles similaires:

14 Commentaires

  1. TOUT CE QUE VOUS VOULEZ QUE LES AUTRES FASSENT POUR VOUS,FAITES LE DE MEME POUR EUX;
    CAR C’EST EN EFFET CE QUE SIGNIFIE LA VIE.CE QUI T’EST ARRIVE AUJOURD’HUI EST LA MOISSON DE TA SEMENCE DE 2011 EN COTE D’IVOIRE.SOIS EN BENI,MON TRES CHER JEAN PING;LE PURGATOIRE NE PAIT QUE COMMENCER POUR TOI.

  2. Ping ça fait bientot 6 ans que le président Gbagbo est à Laye pourquoi c’est maintenant tu parle? Tu vois cmt ça fait mal quand on vole la victoire de quelqu’un? Vous les décideurs du monde vous vous etes ligués injustement contre le président Gbagbo et c’est 6 ans après que tu comprends sa douleur? nous disait LG.

  3. JEAN PIND N’EST QU’UN DANSEUR DE PINGUIS BAFIA IL VA DEVANT IL VA DERRIERE QUAND CA L’ARANGE IL VOIT QUE TOUT LE MONDE L’A ABANDONNE ET IL VEUX REFAIRE SURFACE.IL EST UN TRAITRE

  4. JEAN PIND N’EST QU’UN DANSEUR DE PINGUIS BAFIA IL VA DEVAZNT IL VA DERRIERE QUAND CA L’ARANGE IL VOIT QUE TOUT LE MONDE L’A ABANDONNE ET IL VEUX REFAIRE SURFACE.IL EST UN TRAITRE

  5. Jean ping est un menteur.le peuple d aujourdhui n est plus celui hier voir des année passees. Parce qu il voit la fin politique de sarkozi,il nous racompte des sautises ouatara et toi aviez echouer

    • Tu raconte n’importe quoi sache qu l’ua est une organisation multi étatique..et donc c’est les pays qui siège au conseil de sécurité qui on le dernier mot.!!! Et c’est eux qui on voter pourque la lybie soi bombardér(gabob..afrique du sud..nigeria)

  6. Dis nous aussi se qui c’est passé pour l’assassinat de Kadhafi ping ta récompense était que le gabon subisse le même sort ke la cote d’Ivoire a ton profit soit Fidel a sarko reste avec sarko ne lâche pas le bateau traitre de ping tu était secrétaire de l’UA et non de la france tu pensais ke tout pouvoir venait de la force comprend aujourdhui que un mouvement reel est en marche vous avez ete etonne de voir que trump a reproche à Clinton d’avoir tué kadafi

  7. Le temps est l’autre nom de DIEU.Disait Laurent Gbagbo. La repentance est la preuve que nos actes antérieurs sont contraires à la volonté de Dieu.La roue de la vie continue de tourner.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.