Rwanda : une commission accuse 22 officiers français d’avoir participé au génocide de 1994

Un soldat français surveille le recrutement de l'armée Hutu le 26 juin 1994 à Ginsenye au Rwanda / AFP/Archives

Nouvelle tension en perspective entre le Rwanda et la France. Alors que les deux pays venaient de relancer leur relation diplomatique après plusieurs années de rapports tendus, les hostilités semblent définitivement relancées. Tout a d’abord commencé avec l’ouverture d’une nouvelle enquête en France pour élucider le meurtre de l’ancien président Juvénal Habyarimana (lire ici).

Mais le Rwanda n’est pas resté longtemps silencieux face à ce qu’il considère comme une injustice. Le président Kagame ne disait-il pas lui-même :« C’est la France qui devrait être à la barre pour répondre devant la justice. » suite à l’annonce de l’ouverture d’une nouvelle enquête?

En effet, dans le pays des mille collines une petite enquête sur les rapports de la France au Rwanda dans la période du génocide a été lancée par une commission nationale. Gérée par la Commission nationale de lutte contre le génocide, cette enquête a accouché d’un rapport au titre évocateur : « La manipulation du dossier de l’avion d’Habyarimana, une occultation des responsabilités françaises dans le génocide »

Dans ledit rapport, 22 officiers supérieurs français dont des généraux et le chef d’Etat major de l’armée de l’époque sont accusés par la Commission d’avoir participé au génocide en tant qu’auteurs et complices. De quoi refroidir encore plus les relations entre la France et le Rwanda.

Articles similaires:

5 Commentaires

  1. Le génocide est le fait de ces voleurs français lorsqu’ils disent qu’ils viennent en Mission se la paix ils viennent avec des scientifiques pour pour voler et piller

  2. Tout le monde est d’accord pour dire qu’il y a eu un évenement atroce, un génocide qui a provoqué près de 1 million de morts en 94, mais beaucoup savent également que Kagame et ses hommes ont tué des milliers d’innocents au Rwanda et en RDC. Ne pas y croire cela signifie que le juge Bruguière débute sa carrière dans la justice, que les journalistes de la BBC ne sont pas des journalistes, que Kayumba exilé en Afrique du sud accuse Kagame juste pour se venger de ses péripéties avec Kagame, que Charles Onana, Pierre Péan se sont amusés à écrire une histoire différente juste pour que l’on parle d’eux, que le colonel marchal est un menteur et qu’il dit cela car il n’aime pas les anglophone….
    Ce qui est dramatique c’est ces enfants, ces parents qui n’ont jamais fait de politique, qui n’ont jamais fait de mal, qui voulaient simplement vivre… normalement! et qui sont morts…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.