Nigéria : Boko Haram entre en guerre contre Trump

Partages

Depuis la période de la campagne, Donald Trump, le nouveau Président élu des Etats-Unis annonçait qu’il accentuera la lutte contre le terrorisme jusqu’à la disparition du groupe Etat islamique.

Cet engagement réitéré après son élection suscite la colère au sein du groupe Boko Haram, l’organisation terroriste nigériane affiliée à l’EI. Dans un message audio diffusé sur internet ce dimanche, Abubakar Shekau, le chef déchu (mais qui tente de se maintenir coûte que coûte) de Boko Haram déclare la guerre au nouveau Président américain.

« On termine avec Obama, à présent nous entamons avec Trump… Pour nous, la guerre vient de commencer » a lancé Shekau martelant que rien ne peut ébranler leur « foi » à faire la guerre.  Il appelle ses combattants à ne pas trembler face à « des gens comme Trump »  ou ceux qui sont engagés dans le combat contre les éléments de l’Ei en orient.

Abubakar Shekau, n’est pas pour autant en odeur de sainteté avec le chef suprême de L’Ei qui l’a destitué pour le remplacer par Abou Mosab Al Barnaoui, fils du fondateur de Boko Haram.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.