Rdc : Tshisekedi veut rencontrer Kabila pour une sortie de crise

Partages

En République démocratique du Congo (Rdc), l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) fait une proposition pour une sortie de crise.

Le principal parti d’opposition congolaise a tenu une conférence de presse pour rappeler la fatidique date du 19 décembre 2016 à laquelle prend officiellement fin, le dernier mandat du Président Kabila prend fin et qui marque une ère de transition politique pleine d’incertitude dans le pays.

Rejetant, l’accord politique du 18 octobre entre une partie de l’opposition et la majorité présidentielle favorable à un régime de transition avec le Président Kabila au pouvoir jusqu’en avril 2018, l’Udps propose au gouvernement congolais une rencontre entre le Chef de l’Etat congolais et son leader Etienne Tshisekedi.

« Seule une rencontre entre Kabila, Tshisekedi et leurs alliés pour une gestion consensuelle de la transition » peut éviter à la Rdc une descente aux enfers selon, Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l’Udps. Il estime que l’accord du 18 octobre en vertu duquel le Président Kabila a nommé, Dany Badibanga, un nouveau premier ministre dissident de l’Udps, contient des « insuffisances » et des « dangers »  pour la démocratie congolaise et pour le peuple.

Jean-Marc Kabund, n’a pas épargné les membres de l’opposition qui ont conclu cet accord avec le pouvoir. Pour lui, ce sont des gens qui rampent «aux pieds de Kabila et faisant des courbettes pour obtenir des postes et avantages ».

Articles similaires:

1 Commentaire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.