PARTAGER

Donald Trump l’avait annoncé avant d’être élu président. Il ne veut plus d’immigrés illégaux (clandestins), qui selon lui, sont pour la plupart des criminels et des dealers de drogue.

Attendus au tournant après son élection, Donald Trump a semblé adoucir son discours sur certains plans, notamment l’Obamacare et aussi la collaboration avec les démocrates. Mais il n’a pas changé d’avis concernant les immigrés illégaux.

Dans un extrait d’une interview à la chaîne américaine CBS, Donald Trump a dévoilé une partie de ses plans : « Nous allons prendre les gens qui sont des criminels, ou qui appartiennent à des gangs ou qui sont des trafiquants de drogue (…), sans doute autour de 2 millions, ça peut aussi être 3 millions (…) nous allons les renvoyer de notre pays, ils sont ici illégalement »

Une déclaration qui vient rafraîchir la mémoire à ceux qui avaient oublié une des déclarations phare de celui qui était à l’époque candidat à l’élection présidentielle. Comment une telle mesure sera mise en place? On en sait pour le moment pas grand-chose

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.