Buhari : «tout a été mis en place pour chasser Jammeh du pouvoir»

Désigné pour conduire une nouvelle délégation de la  Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest en Gambie, Muhammadu Buhari, le Président du Nigéria a haussé le ton.

Il a donné un ultimatum à son homologue Yahya pour quitter et rendre le pouvoir à Adama Barrow qui a gagné la présidentielle du 1er décembre selon les résultats officiels.

Selon le Président Buhari cité dans le Daily Globe Watch du Nigéria, si Yahya Jammeh ne remet pas le pouvoir le 18 janvier 2017, il fera face à « une impitoyable résistance » parce que « tout a été mis en place pour le chasser du pouvoir ». Cela a-t-il indiqué « si nécessaire, par la force ».

Au dernier sommet de la Cedeao samedi dernier à Abuja, les dirigeants de la sous-région ouest-africaine ont formellement reconnu Adama Barrow comme nouveau Président élu de la Gambie.

Comme Buhari, Macky Sall, le chef de l’Etat sénégalais  a déclaré que « Yahya Jammeh doit reconnaître sa défaite ». L’homme fort de Banjul avait reconnu sa défaite avant de faire une volte-face spectaculaire une semaine après.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.