Philippines : le président Duterte affirme avoir tué de ses propres mains des criminels

Le président Duterte a fait une bien terrible révélation aux Philippines. Celui qui a lancé une campagne violente contre la drogue dans son pays avec le meurtre d’un certain nombre de présumés coupables a poussé le bouchon plus loin en affirmant avoir lui-même tué des criminels.

Les faits remontent selon lui, à l’époque où il était maire de la ville de Davao entre 1988 et 1998. Il a affirmé qu’il patrouillait lui-même dans les rues de la ville pour retrouver des criminels et les tuer si nécessaire :

«Je le faisais moi-même, juste histoire de montrer aux policiers que si moi je pouvais le faire, eux aussi» a avoué le président qui a subi depuis sa prise de fonction plusieurs critiques des occidentaux.

Philippines : Duterte affirme avoir reçu le soutien de Donald Trump 

Ces déclarations vont renforcer les accusations d’exécutions extra-judiciaires déjà lancées à son encontre. Une situation qui risque de créer des problèmes au président philippin.

Articles similaires:

1 Commentaire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.