PARTAGER

Les récentes expulsions de ressortissants subsahariens ne sont pas du goût de tout le monde. Du moins, la méthode utilisée n’a pas été très appréciée dans les pays du sud, notamment au Mali.

Et pour cause, plusieurs ressortissants maliens se sont plaints du traitement à eux réservé par les autorités algériennes. Ils ont affirmé avoir subi des violences de la part des policiers algériens : battus et laissés sans nourriture ni eau.

« La dignité humaine reste de mise quoiqu’il arrive, je crois qu’il faut les traiter avec dignité. Il est inconcevable en ce moment précis que des gens soient traités de la sorte » a déclaré Issa Sacko délégué général des Maliens de l’extérieur.

D’autres ressortissants subsahariens ont également dénoncé les mauvais traitements infligés pendant les expulsions. Des témoignages allant dans ce sens ont été reçus par la rédaction il y’a quelques jours.

Pour l’heure aucune information officielle n’a été donnée sur les démarches envisagées par les autorités maliennes.

PARTAGER

6 Commentaires

  1. Allez-y voir et vous verrez que ces Arabes ont renvoyé et maltraité leurs frères et soeurs musulmans de même religion (de couleur de peau différente) (puisqu’il s’agit ici de maliens et de Nord Béninois).

    Qui dit que les Arabes ne sont pas racistes envers leurs frères de même religion? C’est du moins l’argrument avancé pour que nos compatriotes musulmans aillent au pèlerinage de la macques ou’ ils vont dépenser toute une fortune et parfois au prix de leur vie (car certains y rendent l’ame). D’autres s’endettent lourdement et pour certains l’economie de toute une vie.

  2. Ce sont des jeunes pour laplupart desoeuvrés et sans espoir. Ils n’ont rien appris comme métier, ils n’ont ni vocation ni perspectif d’avenir. Ils se lancent alors a’ l’aventure pensant que l’herbe est verte de l’autre coté.

    Il y a néanmoins quelques uns parmi ces gens-la’ qui ont déja’ du travail au pays et pensent parfois sur base de mensonges a’ eux mirroiter, trouver mieux ailleurs. Ainsi, pendant et après leurs voyage ils vivent un cauchemar terrible et c’est même trop tard pour certains parfois.

    Je me rappelle un jeune Togolais qui travaillait a’ la banque Ecobank a’ Lomé avec un bon poste, un salaire modeste et tres envié de ses amis. Un jour, il décide d’aller en aventure au Canada. Il démissionne alors de son poste a’ Ecobank a’ Lomé et se lance en aventure vers le Canada sans avoir visiter le Canada au préalable pour s’impreigner des réalités du terrain.

    Arrivé au Canada, il se rend compte qu’on lui menti et fait mirroiter du faut sur plusieurs point. 1-il se voit face au racisme des blancs, 2-le froid terrible allant jusqu’a’ -30 degré en hiver et pire il n’a pas de travail et c’est devenu très difficile. Ses diplomes africains ne sont pas reconnu et il lui faut encore étudier au moins deux ans. Le voila’ sans travail et sans argent. Il essaie alors de retourner a’ son poste au Togo, mais ses patrons d’alors au Togo ont refusé

    Il s’est trouvé alors dans l’impasse et dans la dépression, il se suicide.

    Triste fin, mais beaucoup de lecons a’ tirer pour d’autres jeunes candidats a’ l’immigration qui ne connaissent pas tous les détails afférant.
    Read more at http://www.lanouvelletribune.info/benin/societe/31401-centaine-jeunes-beninois-rapatries-algerie#gayUYYOxcR21XWOP.99

  3. 1- Les Algériens ne sont pas Africains et ils ne se considèrent pas ainsi. Pour la plupart (ce sont des gens (des Arabes) dont les ancêtres sont venus en Afrique au 6ème siècle durant l’islamisation du monde et de cette régions de l’Afrique qui est proche de l’Orient qui a été conquise) .

    2-L’immigration fait partie intégrante du monde depuis sa création. Les hommes ont toujours bougé, migré et immigré pour diverses raisons.

    Les Européens qui rejettent les Africains sont ceux qui ont le plus immigrés dans le monde (ils sont aux USA au Canada et dans les autres Amériques, en Asie, et aussi beaucoup en Afrique du Sud, au Zimbabwé, en Namibie, L’Angola (les portugais rejettent présentement leur nationalité pour prendre celle de l’Angola), la Zambie y compris la Cote d’Ivoire et le Bénin comptent des populations d’originé Européenne et Arabe, la liste est longue).

    3-Malgré ce fait, certains peuple du monde a’ cause des raison économiques et surtout du racisme, rejettent d’accueillir particulièrement des populations noires surtout d’origines Africaines chez eux surtout s’ils sont pauvres.
    C’est un fait que nos dirigeants Africains devraient prendre en compte et créer des opportunités économiques et faire du progrès des leur un cheval de bataille chez eux en Afrique au Sud du Sahara et faire profiter leur pauvres populations afin qu’elle se sentent a’ l’aide chez elle et se fassent respecter de part le monde (les Asiatique du Singapour et du Japon l’ont fait pourquoi pas nous?).

    Il faut aussi prendre a’ corps le bras le problème du Franc CFA qui est une monnaie pour les pauvres créée pour servir le colonisateur.

    4- S’il n’y a pas de réformes et sacrifices chez nos dirigeants dans les domaines monétaire, agro-alimentaire, scolaire, scientifique et de recherche, l’Homme noir n’aura pas encore finir de souffrir tel qu’il souffre actuellement et depuis toujours.

  4. Le Mali a eu un autre exemple (s’il en fallait) du manque de solidarité de l’Algérie. Depuis des décennies, les responsables algériens ont cherché (et cherchent toujours) à diviser notre continent. Ils ont corrompus les politiciens africains au détriment de l’interet de leurs peuples …………. Finalement, on s’en rend compte et ……….mieux tard que jamais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here