Gabon : un avertissement à Jean Ping et ses soutiens

Au Gabon le gouvernement lance une mise en garde à l’opposant Jean Ping.

Noël Mata, le ministre gabonais de l’Intérieur a averti Jean Ping qu’il aura affaire à la justice s’il se met encore en marge de la légalité.

Faisant allusion à des déclarations de l’opposant qui conteste toujours la réélection du Président Ali Bongo Ondimba, le ministre Noël Mata a rappelé que « Le Gabon est un Etat de droit qui ne saurait laisser personne, quel que soit son statut, s’aventurer à mettre à mal les institutions de la République et ceux qui les incarnent ».

A aussi lancé le ministre gabonais de l’intérieur, « quiconque sortira de la légalité devra en répondre devant les instances judiciaires ». Avec Jean Ping et ses soutiens en conclave dans le viseur, il a ajouté que le  gouvernement n’admettra plus « les propos irresponsables tenus par des acteurs politiques » motivés par une « inclinaison à la haine et à la violence ».

Articles similaires:

4 Commentaires

  1. Libeŕé de qui??? De bongo, ou des blancs ki sont pires ke lui??? Vs les gabonai vs aller mem ouvrir les yeux quand??? Bongo nes pas saint ni blanc comme neige. Mais pour le moment, il est le moins mauvais. Chassez le et vous serez dévoré et dépoullé par la france ki n’attend ke cette erreur là. Souvenez vous! On le disait aux libiens!!
    Ils ont fai comm vous et aujourd’8, il n’ont mem plus de pays!!! Attention chers gabonais! Regardez un peu plus loin ke le bout de votre nez!!!!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.