Gambie : le président guinéen Alpha Condé opposé à une intervention militaire

Partages

En Gambie, Yahya Jammeh a trouvé un soutien de poids parmi ses collègues de l’Afrique de l’Ouest.

En effet, le président guinéen Alpha Condé a ouvertement apporté son soutien au président gambien sur la question de l’intervention militaire, dans un court entretien partagé sur internet

Celui que Yahya Jammeh considère comme son ami, outre le président du Zimbabwe Robert Mugabe a rappelé les excellentes relations qu’il entretient avec l’homme fort de Banjul.

Tout en évoquant les raisons qui ont sûrement poussé Yahya Jammeh à retourner sa veste, il a appelé au dialogue et non à la lutte armée :

« Ce qui est grave, ils (les partisans d’Adama Barrow) ont commencé à dire qu’ils vont envoyer Yahya Jammeh à la CPI, ou même l’empêcher d’aller dans son village. Je pense que le grand problème qu’on a aujourd’hui en Afrique, il faut qu’on rassure les partisans (des perdants). Si eux n’ont pas peur, leur entourage a peur. (…) Tout le monde sait que j’ai d’excellentes relations avec le président Yahya Jammeh. (…) J’espère que le moment venu, nous allons discuter avec lui pour qu’on essaye de trouver une solution. Je ne crois pas que l’intervention militaire soit une bonne solution. L’intervention militaire entraîne toujours des morts. J’espère qu’on pourra l’éviter par le dialogue » a déclaré Alpha Condé.

Articles similaires:

11 Commentaires

  1. Voila qui a la tête sur les épaules. Un chien comme Ouattara continue de se tromper d’époque. La France ne peut plus imposer un Président à un peuple, encore moins lui le vampire.Le président JAMMEH a nous, notre soutien, nous autres les vrais Africains. Pendant 22 ans Jammeh n’a fait que du mauvais? Si tel est qu’il n’a fait que du mal,pendant qu’ils accomplissait les supposées sales besognes,les imbéciles qui veulent le faire partir par la force étaient où? Qu’avaient t-ils fait pour l’en dissuader? Ceux qui critiquent JAMMEH n’ont-ils pas fait pis que lui. Le chien de Ouattara veut donner quelle leçon de démocratie à qui? Les immoraux qui souhaitent voir la Gambie sous le crépitement des bombes et des abus,ont combien d’enfant dans les forces qui iront accomplir leur sales ambitions. Le cas de papa piles( Ouattara) est bien compréhensible, lui qui est un habitué de la violence et de la guerre. C’est le cas des autres, tel de SOUSSA Marcel qui est déplorable. Comment lui peut-il évoquer la guerre avec autant de facilité? Est-il vraiment un béninois?
    JAMMEH ne bouge pas. Comme des jihadiste, nous sommes prêts à aller le défendre lui et son pouvoir combien légitime et légal.Si les élections sont truffées de fraudes reconnues par le président de la structure qui a les organiser. Il faut alors les reprendre, et c’est ce que demande le Président JAMMEH.
    Les éhontés,les chiens, qui a gagné les élections au GABON? Les partisan de la politique de deux poids deux mesures où êtes vous lorsque KABILA,continue d’être le Président du Congo Démocratique? Qu’avez-vous fait pour l’a n’empêcher? Vous avez alors tirer à terre de vouloir vous en prendre à JAMMEH.Préparez-vous pour subir
    l’humiliation, les apatrides.

    • En réalité ta haine viscérale de OUATTARA te fait perdre toute lucidité;la guerre n’est certes pas la bonne option pour tout ce qu’elle engendre comme perte de toutes sortes….mais s’il s’avère que JAMMEH a effectivement perdu ces élections et qu’il ne veut pas partir, on le laisse là à cause de ta HAINE pour le PR OUATTARA?

      • la CI est témoin de combien de mort elle a eu alors imaginons combien de gambien(nes) qui périront sous les bombes,tout cela pour venir installé une personne et pourqoui ne pas discuté

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.