Gambie : Jammeh abandonne la force pour la Cour suprême

Sous pression depuis son annonce de ne pas reconnaître les résultats et sa volonté de réorganiser les élections présidentielle en Gambie, Yahya Jammeh a finalement opté pour une mesure plus légale.

Dans la nuit du samedi à dimanche, le parti, l’APRC, parti de Yahya Jammeh a annoncé vouloir introduire un recours devant la Cour suprême pour contester les résultats. Le dernier délai de dépôt devant la Cour suprême étant lundi (10 jours après l’annonce des résultats), un problème se pose!

En effet ce jour étant férié, le dépôt se fera d’après le communiqué mardi. Les gambiens seront donc suspendus à la décision de cette Cour.

Suivez ici les derniers développements de la situation en Gambie

Articles similaires:

3 Commentaires

  1. Yaya Jammeh a la pression des siens, de toute cette clique (parents, amis, alliés, coquins et cocus) qui durant 22 ans a fait main basse sur les maigres ressources de la Gambie. Il veut partir, c’est pour cela que sans hésiter, il avait accepté le verdict des urnes pour rendre le pouvoir à l’ancien agent de sécurité d’un magasin londonien. Mais voilà, les siens vont devoir gagner leur vie autrement que par la rapine, la prévarication des biens de la Gambie. Et pour ça, ils ne sont pas habitués…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.