PARTAGER
Photo: Marco Longari (AFP)

Gambie – Alors que certains de ses fidèles annonçaient il y’a quelques jours que Yahya Jammeh sera poursuivi, le nouveau président élu a tenu à calmer la polémique.

Nous vous l’annoncions il y’a quelques jours, Fatoumata Jallow-Tambajang, membre de la coalition du nouveau président élu avait laissé échappé une bombe : Yahya Jammeh, selon elle sera poursuivi dans un an au maximum (lire ici)… Comme une traînée de poudre la nouvelle s’est répandue, provoquant inquiétude auprès de certains analystes.

Ce que craignaient ces observateurs c’est que face à une menace de poursuite et/ou d’arrestation, Yahya Jammeh tente de se défendre.

Face à la polémique, Adama Barrow, nouveau président de la Gambie a tenu à rassurer les populations. Il a fait pour cela deux grandes annonces : la mise sur pied très bientôt d’une Commission Vérité et Réconciliation pour faciliter le vivre ensemble entre les populations des deux camps; mais il a également annoncé ne pas vouloir organiser une “chasse aux sorcières”, en référence à d’éventuelles poursuites contre Yahya Jammeh.

Si pour le moment il n’a apporté aucun détail sur ses propos, on comprend aisément que le nouveau président ne veut pas souffler sur les braises.

 

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Pas de chasse aux sorcières ici aussi ? Lorsqu’on le proclame aussi rapidement c’est qu’il y a anguille sous roche ! La politique en Afrique n’est faite que de coups bas et de vengeance !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here