Gambie : le camp du nouveau président veut poursuivre Yahya Jammeh

Partages

Alors que tous les observateurs félicitent Yahya Jammeh après qu’il ait reconnu sa défaite, le nouveau camp au pouvoir affirme que le passé ne sera pas oublié.

Mieux, Yahya Jammeh sera poursuivi d’après Fatoumata Jallow-Tambajang, membre de la coalition du nouveau président Adama Barrow. D’après cette dernière, M. Jammeh ne peut pas bénéficier d’une immunité après tous ses crimes affirmant que ce dernier sera poursuivi dans un an au maximum.

Pour certains cette annonce avant même que M. Adama Barrow ne prenne le pouvoir est risquée. Mais du côté du camp victorieux on estime que Yahya Jammeh libre peut être dangereux pour le pays. Mme Jallow-Tambajang affirme qu’il pourrait même fomenter une rebellion depuis son fief.

Il sera poursuivi dans un an, peut-être même avant. Il ne nous inspire pas confiance. Plus il a une marge de manœuvre, plus il a des possibilités de quitter le pays, d’échapper ou même de faire une insurrection. ” a t-elle indiqué à la BBC.

Articles similaires:

28 Commentaires

  1. Chers politiciens de l’opposition gambienne.ce monsieur qui a régné 22 ans a accepté le résultat des urnes félicitant le gagnant. Vs savez combien des pays africains sont a la recherche de votre cas, pr se donner un nouveau départ de la démocratie et de développement??
    Ne cachez pas cette chance. Ns en RDC, nous prions sans cesse que cela soit notre cas.

  2. Allo ! opposants Gambiens , ne vendez pas la peau de l´ours sans l´avoir tué !

    Ne faites pas l´erreur des politiciens Togolais !

    Laissez Dieu faire sa volonté .

  3. Si la Gambie rate l’occasion de se faire hisser au rang des pays les plus démocratiques d’Afrique ces opposants seront coupables car c’est la première fois je constate une telle aberration de la part d’une coalition sensée de diriger un pays.On ne peut pas prétendre diriger un pays sans pardonner car l’intérêt supérieur demeure celui du peuple.N’oubliez pas que Yayah Jammeh detient encore le pouvoir et tout peut basculer à tout instant même si vous comptez sur la communauté internationale la Gambie sera perdant……attention…..

  4. Avant de tenir de tel propos faite très enttention quand on gagne les élection c’est avec un programme de gouvernement donc cherché a mettre ce programme en exsecution que de parler de poursuivre . yaya a 22ans au pouvoir quel opposant l’a inquièté laisser yaya tranquille pour que la Gambie avance

  5. si jammeh a reconnu sa défaite laissez le tranquille et ne chercher pas à melanger le pays! car s’il se sent en danger la il peut chercher à reprendre le pouvoir…

  6. [email protected]
    8 décembre 2016 à 10 h 06 min

    Je crois qu il est utile pour ceux qui l ont emporté d être modéré et de ne pas aller vite en besogne pour prétendre faire arrêter l ancien président jammeh.De tels propos tenus aussi vite sont inadvertants et peuvent donner des idées négatives au président sortant et a tous ceux qui le soutiennent et recréer une instabilité dans le pays.
    Comme il a accepté les résultats des urnes pour épargner son peuple de la tragédie ,il est à féliciter .Pour le reste ,je crois qu il faut organiser des sciences “vérités et réconciliations” sous la houlette des personnalités respectées par tous et à la fin arriver à des arrangements qui réconcilient et prônent la paix …..Parfois en Afrique ,la justice n a pas la mm signification qu en Europe….voyez ou en est la cote d ivoire avec la justice des blancs….elle n a pas permis la conciliation,bien au contraire.Soyez sages mes frères,Me cadet nkamba de la RDC

  7. Mes amis il y’a quelk je sais l’ancien president c’est un criminel et il le sais tres bien, people gambien le sourire de la liberte aujourd’hui dans vos levres, mais on n’oublie pas l’histoire, grace a un home qui a surpris le monde entier, qui a respecter la voix du peuple, sa parole, sans qu’il ai bain de sang, non on doit le feliciter, pour ca si ma voix peu compter, prenant l’exemple de Nelson Mandela au non de la paix, de l’unite tout a ete pardoner, voila comment et devenu ce pays d’Afrique Sud, permetter de vous dire, abondonner tous les poursuite contre l’ancien president, laisser lui vivre en paix, car c’est au nom de paix qu’il a organizer les elections libre, et il accepter de les perdres. OUblions seul Dieu qui lui juger

  8. RESTEZ TRANQUILES ET NE VOUS GENEZ PAS. IL Y A EU UN ARRANGEMENT POLITIQUE. LES POLITICIENS ONT ETE EMPRISONNES EXPRES POUR LAISSER BARROW QUI VA FAIRE L’AFFAIRE. MAINTENANT QUE LA MISSION EST ACCOMPLIE, ON LES LIBERE ET LE JEU EST FAIT. JAMMEY NE SERA PAS POURSUIVI. SON GESTE EST BIEN CALCULE.

  9. Si. Yaya avait voulu gagner les elections il l’aurait fait, c’est juste un entendement entre lui et le gagnant. Rappellez vous du retrait du pays de la CPI. Il n’y aura pas de poursuite par le gagnant actuel

  10. On dirait qu’il sont bêtes ceux la’. Nous, on pensait qu’ils venaient de faire un pas en avant avec la Gambie. Ils n’ont même pas encore le pouvoir en mains et font de telles déclarations incendiaires.

    Au lieu de perdre le temps a’ poursuivre celui qui a aussi fait du bien (pas seulement le mal) a’ la Gambie pendant des années et surtout maintenant en acceptant le résultat des urnes, ils n’ont qu’a’ passer leur temps a’ travailler sur leur projet de société et d’avenir pour le pays et la jeunesse gambienne, au lieu de faire des poursuites des projets d’avenir.

  11. Cessons avec des pareilles intoxications , qu’elle leçon donneriez vous à ceux qui s eternisent au pouvoir par peur de pareilles représailles . Encourageons ceux qui quittent bonnement le pouvoir et laissons les circuler librement pour donner le courage aux reste des présidents Africains .

  12. ho africains pensez d’abord a la construction du pays avant de vous lancer dans ce que j’apelle la division. bonne chance a la nouvelle equipe c’est la victoire du peuple gambien.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.