Gambie : Jammeh tient tête, le Sénégal protège Barrow

Photo: Marco Longari (AFP)

En Gambie, la délégation de la CEDEAO a pour le moment échoué à convaincre Yahya Jammeh de quitter le pouvoir. Et pour cause, le président gambien a finalement déposé son recours devant la Cour suprême et refuse toujours de céder le pouvoir à son rival.

« Nous ne sommes pas venus pour un accord, nous venons aider les Gambiens à organiser la transition. Ce n’est pas quelque chose qui peut aboutir en un seul jour, il faut y travailler » a déclaré la présidente du Libéria, Ellen Johnson-Sirleaf à l’issue d’un échange avec les journalistes.

Depuis, les locaux de la commission électorale ont été fermés. Pour palier toute velléité de porter atteinte à l’intégrité physique d’Adama Barrow, le Sénégal, pays très lié à la Gambie par ses frontières, mais aussi par sa culture, a dépêché des soldats d’élite pour protéger celui qui avait été déclaré vainqueur de l’élection.

On apprend que les tractations se poursuivent pour essayer de décanter la solution.

Articles similaires:

4 Commentaires

  1. Les soldats Sénégalais sont entrés en Gambie avec quelle autorisation ? Le Sénégal n’a jamais envoyé de soldats au Nigeria pour aider buhari à combattre le boko haram,…. Où va l’Afrique ?

  2. MACKY SALLE OU SALL OU SALE…TE DOIT REVOIR SA COPIE ET SAVOIR QUE LA GAMBIE N’EST PAS UNE COLONIE SENEGALAISE .
    SALL OUBLIE QUE CONTRE TOUTE BIENSEANCE HUMAINE , IL A EMPRISONNE ILLEGALEMENT KARIM WADE ET N’EUT ETE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE , CE DERNIER ALLAIT CROUPIR DANS LES GEOLES SALE DE MACKY SALE .

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.