Menaces de la CEDEAO et injonctions de Paris : la réaction de Yahya Jammeh

Face aux menaces répétées de la CEDEAO, notamment du président ivoirien Alassane Ouattara et du président nigérian Muhammadu Buhari et devant les injonctions de la France et certains pays occidentaux, le président gambien, Yahya Jammeh a décidé de rompre le silence.

C’était dans une allocution transmise hier à la télévision gambienne: «ce n’est pas à Paris que l’avenir de la Gambie va se décider (…) Je ne suis pas un lâche. Nul ne peut me priver de la victoire à l’exception d’Allah le Tout-Puissant» a t-il d’abord lâché à l’endroit de tous ceux qui lui demandent de céder le pouvoir.

Il s’en est ensuite également pris à la CEDEAO, notamment à la délégation envoyée pour le convaincre de quitter le pouvoir : « Avant même de venir, ils avaient déjà déclaré que Jammeh devait partir. Je ne partirai pas. Qui sont-ils pour me dire de quitter mon pays ? ».

Concernant la menace de la CEDEAO de recourir à la force, Yahya Jammeh prévient : « Qu’ils essaient aujourd’hui et ils verront…. (…) je suis un homme de paix, mais cela ne veut pas dire que je ne défendrai pas mon pays courageusement, et je vaincrai »

Articles similaires:

9 Commentaires

  1. Le plus bel exemple De la démocratie en Afrique est Nelson Mandela qui avait céder sa place a Tabo Mbeki, pourtant il avait la possibilité de contiunuer à diriger Afrique du Sud. Je considère que s’accrocher au pourvoir est la plus grande forme d’incapacité humaine.

  2. you are great mr jameh, those african presidents who care more about their pockets rather than the welfare of their people. They have sold their country to the europeans and have become their stouches. They want you out of the way because you don’t take orders from them. stay there and reorganise the election.

  3. je ne sais pas pourquoi certaines personnes soutiennent encore cet individu de yaya jammeh? n’a t-il pas lui meme reconnu sa defaite? la gambie n’est pas sa chambre de passe

    • Leur posture belliqueuse s’appelle one side view of history = propagande. Ils ont déjà inscrit dans leur agenda de se débarrasser du monsieur, et donc en pareille circonstance, il est inutile de considérer la pertinence des arguments de YAHYA.Je prie Dieu pour que le monsieur leur cède le pouvoir pacifiquement. Que la sagesse Divine le guide je suis convaincu que la vérité se trouve du côté de JAMMEH, mais aucun sacrifice n’a jamais été trop grand au nom de l’amour.

      Peace be upon GAMBIA.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.