Nigéria : la crédibilité de l’armée mise à mal par les démentis successifs de Boko Haram

Partages

Au Nigéria, les déclarations de l’armée sur les nombreuses victoires contre le groupe terroriste Boko Haram vont être difficiles à croire dans le futur.

Et pour cause, depuis plusieurs années, (même avant l’arrivée de Muhammadu Buhari au pouvoir), les responsables de l’armée nigériane ont fait diverses déclarations qui ont été, à chaque fois, démenties par le groupe terroriste.

On en veut pour preuve les différentes déclarations d’assassinat du leader du groupe, Abubakar Shekau, que l’intéressé s’est empressé de ridiculiser à chaque fois.

La dernière en date concerne l’un des derniers bastions de l’armée dans le nord du pays: la forêt de Sambisa. Alors que le président Buhari avait affirmé il y a quelques jours que l’armée nationale avait chassé les terroristes de cet endroit, affirmant que le groupe a été écrasé (lire ici), il n’en est apparemment rien.

C’est l’information relayée par les médias occidentaux citant une vidéo dans laquelle Abubakar Shekau affirme que son groupe est toujours installé dans ladite forêt:

« Nous sommes en sécurité, nous n’avons été chassés de nulle part. Et les tactiques et les stratégies ne peuvent pas révéler notre position, sauf si Allah le veut. (…) La guerre n’est pas terminée (…) Ô peuple du Nigeria, vous n’avez pas encore de répit  » a déclaré Shekau

Une version que les responsables du pays n’ont pas encore commentée.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.