Offense à Kabila : un député perd son immunité

Partages

Gabriel Kyungu, député en République démocratique du Congo a perdu son immunité parlementaire. Président du Rassemblement de l’opposition au Katanga et chef du parti Union nationale des fédéralistes du Congo (Unafec), le député Gabriel Kyungu est accusé d’offense au chef de l’Etat, le Président Joseph Kabila.

Selon une source proche de l’assemblée provinciale  à Lubumbashi où a eu lieu le vote, c’est avec douze voix pour et dix contre que la session a décidé de la  perte d’immunité de leur collègue. La perte d’immunité ouvre la voie à une action en justice contre le député devant le tribunal de Lubumbashi. Pendant que le député perd son immunité, du côté du mouvement, Lutte pour le changement (Lucha) on pousse un ouf  de soulagement. Le mouvement a annoncé la libération de 18 de ses militants. Le combat n’est pas pour autant terminé pour la Lucha qui a encore 5 autres membres en détention.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.