PARTAGER

Aux USA, la période de transition que vit le pays est un feuilleton, vu de l’extérieur.

En effet, c’est bien l’une des toutes premières fois qu’un candidat partant est aussi opposé au candidat élu, au point où les deux s’écharpent sur différentes questions politiques, et ce, publiquement.

En effet, suite à la sanction prise contre la Russie, à savoir l’expulsion de 35 diplomates russes des USA, la réaction de la Russie, ou du moins celle de Vladimir Poutine a été assez inattendue.

Alors que l’on s’attendait à l’expulsion de diplomates américains installés en Russie, le président a annoncé ne pas vouloir aller dans ce sens:

«Nous nous gardons le droit de prendre des mesures de rétorsion mais nous n’allons pas nous abaisser à faire de la diplomatie de cuisine, de la diplomatie irresponsable. Nous nous efforcerons de restaurer les relations russo-américaines sous l’administration de Donald Trump» a déclaré Poutine dans un communiqué.

Une réaction qui a particulièrement plu au nouveau président élu aux USA qui l’a fait savoir, comme à l’accoutumée sur le réseau social Twitter, où il a salué l’intelligence de Vladimir Poutine: “Un grand geste de la part de Vladimir Poutine. J’ai toujours su qu’il était très intelligent“.

Une lune de miel s’annonce donc entre les deux hommes, pendant que Barack Obama ternit son image selon certains observateurs.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here