France : Manuel Valls, candidat à la primaire, démissionne

Frederic Sierakowski/ISOP/SIPA

Sa candidature à la primaire était annoncée depuis longtemps. Le premier ministre français, Manuel Valls avait même annoncé dans la presse qu’il serait candidat avant même que François Hollande annonce son retrait.

Mais cette fois-ci c’est officiel. Le premier ministre en pleine conférence de presse annonce sa candidature à la primaire de la gauche française, et sa démission du poste de premier ministre dès demain. Il se veut le candidat de l’unité de la gauche.

Comme il le disait si bien lui-même, il veut être le candidat de la France pour faire face à la Russie de Poutine, la Chine de Xi Xinping, les USA de Donald Trump et la Turquie de Recep Erdogan, mais aussi face au terrorisme islamiste :

Aujourd’hui j’ai une responsabilité, rassembler, car enfin quand on a gourverné avec François Mitterand, Lionel Jospin et François Hollande, (…) je veux faire gagner tout ce qui nous rassemble. J’invite les femmes, les hommes de gauche, les progressistes, tous les français qui refusent l’extrême droite à venir nombreux débattre. Je le ferai moi-même avec respect sans polémique. La France a besoin de la gauche. (…) ” a déclaré Manuel Valls.

Dans une ode à la France, la langue française, à la technologie française, Manuel Valls rentre donc officiellement dans la danse, qui promet d’être rythmée.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.