Afrique centrale : le FMI et la France ont tenté de dévaluer le Franc CFA

En ces temps de front anti-FCFA, c’est une nouvelle qui risque de révolter un bon nombre d’activistes en Afrique notamment en Afrique centrale. En effet, lors du récent sommet extraordinaire des six pays de la Communauté Économique et Monétaire des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC), une intervention révélée par Jeune Afrique est venue jeter plus de troubles sur la monnaie héritée de la période coloniale.

Présents à la cérémonie, Christine Lagarde, chef du Fond monétaire international (FMI) et Michel Sapinministre français de l’Économie et des Finances ont en effet d’après le magazine de convaincre les Chefs d’Etat de la zone CEMAC de procéder au plus vite à une dévaluation du FCFA d’Afrique centrale.

Dévaluation qu’ont rejetée les présidents qui ont vu dans cette manœuvre une mauvaise décision pour leurs peuples.

Cette tentative ne concerne pas le Franc CFA utilisé en Afrique de l’Ouest qui reste selon les deux invités sain.

Lire Afrique : des activistes organisent plusieurs mobilisations simultanées contre le Franc CFA

Pour rappel un front ant-FCFA avait organisé le 7 janvier plusieurs manifestations dans différentes villes d’Afrique et d’Europe pour appeler les dirigeants à délaisser cette monnaie jugée coloniale.

Articles similaires:

7 Commentaires

  1. Ahahahahahahahahah: La dévaluation sert uniquement à avoir 2 tonnes de matières premières (café, cacao, coton etc)au lieu d’une tonne et ceci au prix d’une. Le CYNISME dans tout ça, c’est de revenir vendre un kilo de produit transformés à partir de ces matières premières au prix de 10 kilos de matières premières de départ

  2. On est au 21ème siècle et l’Homme noir doit bien rentré dans l’histoire car, il lui manque vraiment cela. Il est encore considéré comme esclave de ces anciens boureaux.

    Si rien n’est fait pour leur barrer la route, bientôt, il reviendront (ces institutions coloniales, hypocrites et vol.euses) en Afrique de l’Ouest pour une seconde dévaluation telle que ce fut le cas en 1994 (au temps du franc français) juste avant le lancement de la monnaie commune Euro pour permettre au blanc de garder une domination économique et faire travailler le noir gratuitement.

    • La merde c’est la merde du franc CFA qui est = à un papier que la France décide de faire le tour de l’Afrique, rien que en Afrique que même en France même ca ne passe pas. Après tout ses année de vol, que la France nous remette notre liberté. Ou est la démocratie, le social, et tout ce qu’il nous son amené du bien?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.