Burkina Faso : psychose dans des écoles du nord

Le nord du Burkina Faso est-il en train d’echapper au contrôle du gouvernement ? C’est la question que l’on est en droit de se poser suite aux derniers événements survenus ces derniers mois.

Attaques sporadiques, fuite d’hommes armés non identifiés, le nord du Burkina Faso est en proie à des événements certes isolés mais qui peuvent pousser les populations à s’inquiéter.

Derniers événements en date, les visites inattendues dans certains villages d’hommes armés qui ont terrorisé élèves et professeurs dans les écoles.

Ces hommes ont exigé des professeurs l’enseignement du Coran et de l’islam en lieu et place de l’enseignement scolaire programmé par l’éducation nationale.

Depuis plusieurs enseignants et habitants ont fui les villages visités par les hommes armés. Le gouvernement a depuis essayé  de rassurer les populations et à augmenté le nombre des agents de sécurité patrouillant dans la zone.

Articles similaires:

5 Commentaires

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.