Nigéria : comment Buhari veut “sauver” Yahya Jammeh de la Gambie

Muhammadu Buhari pourrait être le sauveur de Yahya Jammeh. C’est en tout cas le pouvoir que les députés nigérians viennent de conférer à leur président.

Comment va t-il s’y prendre?

Beaucoup d’observateurs avaient analysé la volte-face de Yahya Jammeh comme une marque d’inquiétude quant au sort que lui réserverait son successeur, Adama Barrow.

En effet, le camp des vainqueurs avait, quelques jours après l’aveu de sa défaite, annoncé que Yahya Jammeh serait poursuivi… pis, la CPI qu’il venait de quitter pourrait prendre en charge le dossier.

Et qui connaît Yahya Jammeh sait qu’une telle annonce ne pouvait que provoquer sa colère. Colère qui intervint quelques jours plus tard avec la désormais célèbre volte-face.

Pour palier donc cet imprévu, les députés nigérians ont décidé d’autoriser le président Buhari à proposer l’asile politique à Yahya Jammeh si ce dernier acceptait de céder le pouvoir à Adama Barrow.

Une proposition jugée alléchante dans certains milieux, mais que va penser le principal intéressé?

Articles similaires:

5 Commentaires

  1. Les candidats doivent savoir choisir leurs collaborateurs et faire preuve de retenue. Barrow aurait retenu la leçon : ne jamais ventre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Quand sa porte-parole disait vouloir poursuivre Jammeh (qui a reconnu sa défaite) avant qu’il ne prenne le pouvoir, nous avions été nombreux sur ce forum à avoir critiqué de tels propos. Maintenant, bonjour les dégâts. Et ce sont encore les innocents qui paieront pour ça.

  2. Pourquoi tout cet acharnement Jammeh? Pourquoi tant d’intérêt accordé au peuple gambien et sa démocratie? Pourquoi les autres ne bénéficieraient pas du même attention,? Les peuples burundais,Zaïrois,Gabonais et bien d’autres. Ne font-ils pas eux aussi des peuples d’Afrique devant bénéficié des mêmes attentions? Pourtant ces pays et leurs peuples sont allés aux élections avec les mêmes difficultés avant la Gambie. Qu’avez-vous fait pour sauver ces peuples des griffes de leur dictateur? Pure politique de deux poids deux mesures.

  3. la cedeao peut menacer les autres mais la ou il faut faire la paix on ne les trouve pas. et sont ceux qui les premiers veulent aller faire la guerre c est des gens cmme outtara l ivoirien on connait comment il est arriver au pouvoir

  4. YAYAH DJAMMEY DOIT REFUSER CE PIEGE .
    CHARLES TAYLOR CROUPI A LA CPI AVEC CE MEME PIEGE.
    LE GEN OBASANJO AVAIT DONNE4 ASILE A CHARLES TAYLOR APRES LA GUERRE CIVILE DU LIBERIA.
    TAYLOR PENSAIT LA COULER DOUCE QUAND UN MATIN APRES 2 ANS D’EXILE DORE, LA CPI EST VENU LE CUEILLIR SUR SON LIT .
    C’EST LE MEME SORT QU’ON VEUT RESERVER A DJAMMEY .
    TRISTE BOUHARI !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.