Dénouement en Gambie : l’Afrique centrale sous les projecteurs

En Gambie, le dénouement final avec le départ de Yahya Jammeh sans aucune violence risque de faire des émules surtout en Afrique centrale où la dernière race de présidents dictateurs sévit encore en Afrique.

Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour certains présidents en Afrique centrale. Le départ de Yahya Jammeh sans effusion de sang risque de mobiliser encore plus les populations de ces régions africaines lors des prochaines joutes électorales.

Pour rappel, la récente élection au Gabon n’a pas connu le même type de dénouement, bien que l’opposition ait essayé d’obtenir en vain le soutien de la communauté internationale. Il convient toutefois de rappeler que les deux situations ne sont pas les mêmes. Jean Ping n’ayant jamais été adoubé par la cour constitutionnelle bien qu’il affirmait avoir gagné.

Au Congo Brazzaville voisin, Sassou Nguesso n’a pas été inquiété face à la fidélité de son armée. Les opposants ont été réprimés sans aucune intervention ou véritable critique de la communauté internationale.

Un autre pays qui crée l’incertitude, la RDC. Joseph Kabila, dont le mandat arrivait normalement à terme il y a quelques semaines, a réussi in extremis à prolonger son mandat malgré la farouche opposition, au départ, de certains hommes politiques. Les congolais ont donc le regard tourné vers les prochaines échéances qui s’annoncent électriques.

Articles similaires:

3 Commentaires

  1. Bonjour la situation politique en RDC est un probleme de conscience je me demande pourquoi les africains sont si sauvage et ingrats? un africain au pouvoire ne veut pas laisses la place à un même s’il gere male comme en rdc le régime Kabila nous a fait connaitre tous les souffrances du monde en plus de celà il nous tue, maltraite,et même nous priver de droits et libèrtes les politiciens cherchent leurs intêrets en livrant le peuple souvérein jusqu’a ce que les politiciens sans conscience sont dévenus des politichiens ils sont des chiens qui ne veulent pas voir un os à la présence de ce dernier, ils mordent les gens donc, ceux là doivent avoir conscience et revenir à la raison s’ils sont des patriots, ils doivent raisonnent arrêter de fair inclure dans la têtê des congolais une mauvaise histoire car, un jour leurs enfants pairont comme le cas de MOBUTU.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.