Érythrée : les diatribes du président Issaias Afeworki contre Hollande et Merkel

Partages

Alors que son pays est en proie à l’un des plus grands exodes de son histoire, le président érythréen Issaias Afeworki ne veut pas recevoir de leçons de la part de certains présidents européens.

Plusieurs milliers de personnes ont fui l’Érythrée ces dernières années dénonçant la tyrannie du président Afeworki. Fuyant d’après eux la misère et les risques de persécution, ces migrants ont pour la plupart trouvé refuge en Europe, notamment en France, en Allemagne et au Royaume Uni.

Face à cette situation, plusieurs officiels européens et mêmes des organisations internationales avaient critiqué le pouvoir en place en Érythrée. Le président français, François Hollande avait même parlé de fuite massive de la jeunesse du pays.

Une réaction qui a eu le don d’énerver le président Afeworki qui l’a fait savoir lors d’une interview télévisée :

« Qu’est-ce qu’il en sait ? Qu’est-ce que ça peut bien lui faire ? Lui et Angela Merkel (…) tout ce que je peux dire c’est que ces gens doivent être mentalement dérangés (…) Leur temps sera écoulé avant qu’ils soient parvenus à accomplir leur rêve de fous  » a t-il lâché.

Un langage peu diplomatique qui ressemble à s’y méprendre à ceux en vogue par les temps qui courent…

 

Articles similaires:

4 Commentaires

  1. Being a leader is being a servant and a faithful listener of his people. In reality, Holland, Merkel and all those fanatic presidents that take themselves for examples and model to follow have nothing to do nor say in Africans countries. Africans should built their own style of democracy.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.