Fillon veut «une France libre de dire non aux Etats-Unis»

Accablé par une affaire d’emploi fictif au bénéfice de sa femme Pénélope,  François Fillon, le candidat du parti Les Républicains (LR), à la présidentielle française a défendu son épouse et lancé un nouveau slogan de campagne : « La France libre ».

Lors d’un meeting à la Villette ce dimanche,  il  indiqué qu’il souhaite « Une France libre de combattre le totalitarisme islamique avec tous les Etats volontaires sans aucune exclusive». Il veut aussi, « Une France libre de dire non aux Etats-Unis quand ils imposent leurs lois au mépris du droit international » aux entreprises françaises.  Il n’occulte pas le débat sur l’immigration.  Avec François Fillon comme Président, la France sera moins ouvertes aux immigrés. Il a annoncé qu’il veut « réduire  l’immigration au strict minimum ».

Il entend mettre en place un système de « quotas » pour recevoir les étrangers en France.  Ces quotas a-t-il expliqué, seront fixés, « en fonction de nos besoins économiques et de nos capacités d’intégration ». Les candidats à l’immigration à destination de la France devront aussi « exercer un travail » s’approprier la langue française et «  respecter les règles  des communes ».

Articles similaires:

1 Commentaire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.