La France gèle les avoirs de trois opposants tchadiens et congolais

Partages

Il ne faut pas s’en prendre aux amis de la France. Trois opposants africains soupçonnés de diriger des mouvements armés viennent de l’apprendre à leurs dépens.

En effet ces trois hommes ont vu leurs avoirs en France gelés sans aucune forme de procès et sans que les autorités françaises ne donnent des justifications.

Le général congolais Ferdinand Mbaou est un partisan de Pascal Lissouba installé en France qui est soupçonné de vouloir détrôner Denis Sassou Nguesso, un allié inconditionnel de la France en Afrique centrale. L’homme qui confirme cette information auprès de l’agence France presse affirme qu’il va faire un recours.

Mahamat Mahadi Ali et Mahamat Nouri deux opposants tchadiens dirigent des rébellions armées qui veulent renverser le président Idriss Deby, allié de la France dans la région du sahel. Le second était même à deux doigts de le renverser en 2008 n’eut été l’intervention française. Leurs avoirs ont également été gelés par des arrêtés du ministère de l’économie.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.