France-Syrie : Fillon agresse al-Assad

François Fillon, le candidat des Républicains à la présidentielle française  de mai 2017 ne veut pas compromettre  ses chances de l’emporter  dans un rapprochement avec Bachar al-Assad, le dirigeant syrien.

En réaction à  l’interview du Chef du régime syrien, le candidat LR a utilisé des mots à charge contre celui-ci. Pour lui, Bachar al-Assad est « un dictateur », « un manipulateur ».  S’exprimant aux micros de Bfmtv et Rmc à propos de l’interview de Bachar qui a  été relayée par plusieurs  médias  français et étrangers, François Fillon a insisté : « On voit bien que c’est une manipulation. Un dictateur qui fait des déclarations devant les télés françaises sur la politique française, ça s’appelle une manipulation ». Alors que Bachar trouve « bienvenue » sa position sur la crise syrienne, le candidat LR indique la porte de sortie au dirigeant syrien. « Non ! Je ne souhaite pas le maintien de Bachar al-Assad au pouvoir » a lancé Fillon soulignant que Assad a déjà fait couler trop de sang. S’il souhaitait  ouvrir une ligne diplomatique de discussion avec le régime syrien, c’est parce que des Syriens lui accordent toujours leurs soutiens et qu’on ne peut occulter cela dans la résolution de la crise qui dure près de six ans.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.