Lutte contre le Franc CFA : le Front mené par Kemi Seba récidive le 11 février dans 20 pays

Après le succès de la première manifestation organisée par l’ONG Urgences Panafricanistes de Kemi Seba le 7 Janvier, de nouvelles manifestations à plus grande échelle sont prévues le 11 février prochain dans 20 pays du monde.

Ce qui était annoncé comme un petit événement le 7 janvier passé, fut finalement grandement relayé, y compris par les médias occidentaux. Face à l’ampleur de l’événement, l’ONG Urgences Panafricanistes a décidé de maintenir la pression en renouvelant l’expérience dans un plus grand nombre de pays avec plus d’intervenants.

On notera entre autres, l’intervention de personnalités comme l’animateur Claudy Siar, de Nicolas Agbohou, économiste et auteur du livre “Le franc et l’euro contre l’Afrique” de Pedro Biscay, gouverneur de la Banque Centrale d’argentine et Toussaint Alain, ancien conseiller de Laurent Gbagbo.

Autre nouveauté, l’Afrique centrale faiblement mobilisée lors de la première édition sera cette fois-ci de la partie avec des manifestations dans plusieurs villes de cette partie du continent africain.

Le Franc CFA est de plus en plus décrié entre autres parce qu’il est hérité du système colonial, mais aussi parce qu’il n’est pas librement géré par les pays africains, premiers concernés. La France ayant un droit de regard sur certaines politiques des banques centrales, enlevant aux pays africains toute autonomie monétaire.

Toutefois d’autres économistes africains et européens défendent ce système. l’ONG Urgences Panafricanistes a donc décidé d’organiser des manifestations pour expliquer aux populations le bien-fondé de la lutte contre cette monnaie.

Articles similaires:

35 Commentaires

  1. Que tous les presidents africains comme le pr tchadien se mettent ensemble pr battre leur propre monaie.Ils ont peur de leur avoir ds les pays occidents raison pr laquelle ils ne disent rien Excuser moi beaucoup il n,y a pas trop de garcons entre eux.L’afrique finira avec les jeunes panafricanistes par arriver au bout de ses peines un jour.Le bout du tunel est proche merci

  2. Les français doivent comprendre que nous avons changé d’époque. La patrie mère AFRIQUE ou la mort nous vaincrons. Bravos pour l’initiative.
    VIVE LA LUTTE!
    VIVE L’AFRIQUE!

  3. Bonjour à tous.
    On l’aime mr Seba ou pas, là n’est pas la question.
    Nous sommes tous dans le même bateaux, en claire, nous sommes Africains.
    Nous devons tous, sur le continent soutenir ce mouvement.
    Personnellement, je ne gagne pas grand chose ici en France, mais j’ai décidé des ce mois de mars 2017 (à partir du 15 mars,jusqu’à) de participer à l’effort de ce combat en donnant 50€ chaque mois.
    Nous soutenons sur les réseaux sociaux, comme on peut, mais nous devons aussi les soutenue financièrement, car sans finances, il ne peut rien sortir de tout ceci.C’le combat de ce nouveau millénaire par les Africains pour L’Afrique.
    Je pense que nous devons tous soutenue financièrement L’ONE URPANAF,allez sur leur page Facebook, c’est est bien expliqué.
    La mère patrie Mon AFRIQUE ou la mort, nous vaincrons

  4. Nous allons nous battre jusqu’au bout L’Afrique s’est réveillé soutenons-nous les uns et les autres pour notre liberté car nous ne sommes pas libre…. nous ne voulons plus du CFA que la France veille ou non notre jeunesse africaine d’aujourd’hui nous voulons prendre notre envol et développer notre continent. et l’avenir de nos enfants…

  5. [email protected]
    Je suis pour l’émission d’une autre monnaie pour toute l’Afrique Francophone, mais ce combat ne doit pas être menée par un populiste extrémiste qu’est Kemi SEBA Capo-Chichi de son vrai nom. Il n’est pas un exemple pour la jeunesse africaine de part ses positions souvent suicidaire.C’est un djihadiste de la pensée.

    • N’importe quoi Anini. Visiblement des centaines de milliers d’africains pensent le contraire de toi!! Il suffit de voir à quel point il est suivit sur les réseaux sociaux!! Et à quel point la jeunesse africaine a repondu à son appel le 7 Janvier!

    • Monsieur Anini donnez donc des exemples pour la jeunesse Africaine ! qui ? Cites en ne ce reste que 2 qui ont le courage de dire tout ce que Mr Kemi Sebat expose sur l imperialisme Francais !

  6. Je crois que l’initiative est à encourager.Toutefois j’aimerais que le débat soit ouvert et qu’on nous exposé les avantages et les inconvénients de notre volonté de se départir du franc CFA.

  7. Kémi Seba vie de la haine de la France, littéralement. C’est son cœur de métier. C’est ce qui mets à manger dans son plat, et lui permet de payer son loyer. Il me semble que ce n’est pas une personne qui a un avis tout à fait impartial sur ces questions. L’ONG “Urgence Panafricanistes” veut “expliquer aux populations le bien-fondé de la lutte contre cette monnaie”, alors même que, comme le dit l’article, des économistes africains la défende. Les types d’urgence Panafricanistes sont-ils plus qualifiés que les économistes, sur des questions de macro-économies bien complexes? Ou bien ces K. Seba qui a décidé que? Ce type!

    • Abokpemi. Pauvre troll. Les plus gros spécialistes economistes du FRANC CFA sont Nicolas Agbohou, et Mamadou Koulibaly. Et à quel groupe ils appartiennent? A Urgences Panafricanistes. Donc mieux vaut cesser tes salades que personne ne gobe. Si la mobilisation qu’a organisé Seba a a autant reussi sur le continent et dans la diaspora cest parce que ce theme fait echo à la préoccupation des gens et parce que Kemi est très écoute et suivi. Souffre en

    • Les fRancais mangent aussi grace a leur haine et exploitation de l’Afrique. C’est litteralement leur coeur de metier. C’est grace a l’exploitation de l’Afrique que les fRancais mangent, paie leur loyers et font caca. Il me semble que les Francais et leur dirigeants n’ont pas a un avis tout à fait impartial sur ces questions (questions d’esploitation). Chirac lui meme a declare que sans l’Afrique, la France est foutue. Et Poutine a dit l’autre jour que sans l’exploitation de l’Afrique par la France, la France serait un peys du Tiers monde au meme titre que le Bangladesh et le Nepal. Devrions nous contredire ces 2 presidents, quand bien meme nous savons qu’ils sont bien qualifies TACSUNDAY

    • Vous n’avez rien compris visiblement. aucun pays au monde ne s’est développé et ne peut le faire si sa monnaie est contrôlé par un autre pays. Ce n’est pourtant pas compliqué, même les enfants ont compris qu’on ne devient pas riche en acceptant de se faire voler ce qu’on gagne.

  8. KEMI, cette initiative est l’une des nobles entamées depuis des décennies par d’autres braves personnes.
    Je pense que l’Afrique doit se départir il y’a longtemps de cette monnaie qui est le franc CFA. Depuis sa création à nos jours nous n’avons rien vu comme changement à l’égard des pays de la zone franc. Cette monnaie est le moyen par lequel la France pousse les pays ayant en commun le franc CFA de s’endetter de plus en plus.
    Combien de notre argent demeure toujours dans les caisses du trésor public français comme réserve.Je crois que, le temps a sonné pour qu’on se réveille pour dire non à cette monnaie et créer notre propre monnaie en vu de prendre en main notre propre destin économique.
    Un pays ne peut se développer sans avoir sa propre monnaie à plus forte raison un continent.L’indépendance financière,Il est temps.Ce débat doit être posé partout et sur tous les plateaux pour permettre aux populations de s’enquérir de la situation.Si nous ne poursuivons pas cette oeuvre entamée par nos prédécesseurs, ce sera une échec totale pour notre génération.
    Vive la lutte!
    Vive l’Afrique!

  9. KEMI, cette initiative est l’une des nobles entamées depuis des décennies par d’autres braves personnes.
    Je pense que l’Afrique doit se départir il y’a longtemps de cette monnaie qui est le franc CFA. Depuis sa création à nos jours nous n’avons rien vu comme changement à l’égard des pays de la zone franc. Cette monnaie est le moyen par lequel la France pousse les pays ayant en commun le franc CFA de s’endetter de plus en plus.
    Combien de notre argent demeure toujours dans les caisses du trésor public français comme réserve.Je cois que temps a sonner pour qu’on se éveille pour dire non à cette monnaie et créer notre propre monnaie en vu de prendre en main notre propre destin économique.
    Un pays ne peut se développer sans avoir sa propre monnaie à plus forte raison un continent.L’indépendance financières,Il est temps.Ce débat doit être posé partout et sur tous les plateaux pour permettre aux populations de s’enquérir de la situation.Si nous ne poursuivons pas cette oeuvre entamée par nos prédécesseurs, ce sera une échec totale pour notre génération.
    Vive la lutte!
    Vive l’Afrique!

  10. Je suis de cœur avec les initiateurs de la lutte contre cette monnaie avilissante du peuple africain qu’est le CFA. Le monde est aujourd’hui un village planétaire et rien n’est secret avec les tic. Les français ne peuvent donc plus prétendre être supérieurs à nous quand bien même ils maitrisent plus de domaines de déshumanisation que nous rien qu’à cause des biens matériels. Nous avons marre de leur franc et que chacun soit libre de gérer ses biens. S’ils ne veulent pas lâcher prise qu’ils veuillent bien modifier leurs besoins biologiques. Sinon ils rencontreront dieu sur leur chemin et ce n’est pas bon pour leur descendants. Laurent gbagbo a bel et bien raison quand avait voulu isoler le CFA de la ci.į

  11. bonjour frères et sœurs le combat est le nôtre tout pays africain et francophone utilisant cette modite monnaie ne connaîtra jamais l’émergence tous dans cette bataille nous devrions etre lier ,il est pour nous tous de faire l’unité et que notre message passe et qu’il considéré depuis Johannesburg nous attendions le coup d’envoi merci à nous la famille

  12. Je conseille vivement de prévoir lors des messages d’explication des conséquences du CFA aux populations africaines une alternative réaliste. Je soutiens vivement cette ONG. Enfin la jeunesse africaine décide de prendre son destin en main. Comprenons que les changements profonds en Afrique ne viendront jamais de nos dirigeants peureux et corrompus, mais de la société civile. Vive l’Afrique et avant pour l’éveil de notre continent!

  13. Cfa bien entendu colonies française d’Afrique. Et on nous parle de la décolonisation. Vivement que cela prene fin. On en a mare. Comment 14 pays l’équivalent de 100millions de personnes peuvent dépendre d’une monnaie produite en France ? Où est l’indépendance ?

  14. En tout cas ça a trop duré,heureusement il y’a des jeunes qui ont quand même compris et se sont levé pr lutter contre cette monnaie de la honte,d’autres s’en suivront jusqu’à l’obtention de notre indépendance totale.

    • Il faudrait déchirer les contrats qui ont été signés avec le FMI après le retrait des colons dans les années60. Car ceux-ci étranglent l’Afrique et continuent à avantager l’occident; car si on veut voir nos enfants de demain manger correctement, car les matières premières sont achetées à bon prix,par l’occident il faut faire de nouveaux contrats, et frapper notre monnaie.Où est la fin de la colonisation lorsque le cacao, les bananes, et autres matières premières inondent l’occident. C’est comme si ces matières poussaient ici. L’occident a fait l’EURO. Nous faisons L’AFRICA. Les trois M qui nous ont détesté et nous font encore du mal en Afrique sont: Le MARCHANT, Le Missionaire, et Le MILITAIRE… Lorsque l’Afrique s’appropriera de son économie sans que l’occident vienne mettre son nez dedans et inventer des taxes coloniales qui pillent l’Afrique et font mourir nos enfants. Car eux n’auraient jamais accepté d’être Allemand. Ils ont sollicité les Américains et les anglais sans oublier leurs nègres tirailleurs maltraités à l’époque. Imposer que ces contrats soient déchirés, sans quoi la troisième guerre mondiale risque d’éclater. Et nous voyons bien le soutien des chinois. On t’a trop volé MAMA IFRICA….L’heure du réveil a sonné, car quelque chose tourne de travers. Pourquoi devrions nous accepter qu’on continue à nous voler et que l’on vienne ensuite nous revendre très cher ce qu’on nous pique? Africa united!!!!!!!

  15. On a trop souffert et cela continue tout simplement parce que les dirigeants africain ne se souci aucunement de leur peuple, il ne pense seulement qu’à leurs ventre,heureusement ke la jeunesse actuel a compris, nous ne cesserons de lutter pour des conditions de vie meilleurs pour nos enfants, nous n’echourons pas comme nos père ki n’ont pensé qu’à eux.

    • Il faudrait déchirer les contrats qui ont été signés avec le FMI après le retrait des colons dans les années60. Car ceux-ci étranglent l’Afrique et continuent à avantager l’occident; car si on veut voir nos enfants de demain manger correctement, car les matières premières sont achetées à bon prix,par l’occident il faut faire de nouveaux contrats, et frapper notre monnaie.Où est la fin de la colonisation lorsque le cacao, les bananes, et autres matières premières inondent l’occident. C’est comme si ces matières poussaient ici. L’occident a fait l’EURO. Nous faisons L’AFRICA. Les trois M qui nous ont détesté et nous font encore du mal en Afrique sont: Le MARCHANT, Le Missionaire, et Le MILITAIRE… Lorsque l’Afrique s’appropriera de son économie sans que l’occident vienne mettre son nez dedans et inventer des taxes coloniales qui pillent l’Afrique et font mourir nos enfants. Car eux n’auraient jamais accepté d’être Allemand. Ils ont sollicité les Américains et les anglais sans oublier leurs nègres tirailleurs maltraités à l’époque. Imposer que ces contrats soient déchirés, sans quoi la troisième guerre mondiale risque d’éclater. Et nous voyons bien le soutien des chinois. On t’a trop volé MAMA IFRICA….L’heure du réveil a sonné, car quelque chose tourne de travers. Pourquoi devrions nous accepter qu’on continue à nous voler et que l’on vienne ensuite nous revendre très cher ce qu’on nous pique? Africa united!!!!!!!Les dirigeants sont placés par qui? Quels choix ont-ils? Beaucoup de mercenaires anglais français etc….sont en attente des ordres du Nord. Comme tous les dirigeant ne veulent pas voir ni le sang versé, ni la prison de Mandela, ni le nord qui arme l’opposition, alors ils se contente aussi de comptes que l’on leur ouvre en Suisse ou ailleurs, et le minimum sur les matières premières, ce minimum représente 20% pour lui et sa famille c’est beaucoup!Mais n’allez pas lui demander de mourir pour son peuple.Ceux qui disent facilement que c’est à cause des dirigeants que les Africains souffrent ont occulté cette grosse parti de l’histoire. L’homme et la femme noir au pouvoir reste dans l’esprit du nord l’occident un”objet”, un pantin.Et dès que le nord en a assez de lui, on le fait arrêter ou assassiner. En confisquant ses biens dans ces pays mais biens que l’on ne rend pas aux pays dont le prétendu dictateur a floué! Alors avant de critiquer nos dirigeants dont il est vrai personne n’a forcé à accepter le poste, tenez compte de tout. Regardez les leurs ne font pas mieux avec le bas peuple. Dans l’affaire des Panama papers, combien de chef d’états Africains y sont impliqués? Moins que l’occident qui joue les parfait et les donneur de leçon. Et ça fait seulement 60 ans que l’Afrique respire à peine. Alors que l’on lui foute la paix même si nous sommes arrivés à l’époque de la play-station et autres technologie qui nous font penser que les autres évoluent et nous nous sommes en retard. C’est pas de notre faute et l’occident n’a pas la même histoire que nous et à part les Allemands, aucune nation ne les a freiné et ne les freine comme on freine MAMA AFRICA. A bon entendeuses et entendeurs, salut!

  16. J’exprime ma gratitude et ma pensée profonde envers l’ONG urgence panafricanisme de Kemi Seba pour la lutte contre l’utilisation du franc-cfa en Afrique. L’implication et L’intégration de nos dirigeants africain dans cette lutte devrait être essentielle et indispensable. Courage les amis.

  17. Enfin cette monnaie de singe sera l’afri pour notre independence economique avec une convertibilite egale a l’euro #1euro = 1afri#

    • Ok d’accord… Mais ca serait bien de parler de ce qui va remplacer le CFA. Si c’est pour lettre en place une monnais qui sera devaluer peu de temps après il n’y a mas d’intérêts…

      • Parler actuellement de la dévaluation du FCFA ne releve pas d’un mécanisme de l’orthodoxie économique.Quand la France est en difficulté financière elle décidé librement de diminuer la valeur du fcfa Pour jouer avec Les dépôt s du compte d’opération, qui soit disant assure la convertibilité illimité. Qui dit que les économie s des pays d’Afrique francophone ne peuvent pas soutenir une monnaie? Le franc français n’était-il pas soutenu par les économie s africaines?

        • Je voulais continuer en disant qu’il a fallu Une personne pour déclencher le processus.Nous l’avons vue avec les mouvements indépendantistes.Que les économistes Doivent saisir la balle au bond et faire des propositions concrètes le 02/04/2017.le FCFA a fait son temps,nous ne pouvons plus espérer un quelconque avantage de cette iniquité de rapport.

  18. Bravo enfin les ecomistes africains se réveil , pourquoi nous avons Toujours peur de prendre notre destinée a main , l’Occident est riche grâce a notre matières premiers , nous avons suffisamment de cadres formé a l’école des blancs , encore plus intelligent que ces blancs qu’est ce qui nous manque des dirigeants qui pense aux peuple , au lieux de leur propre intérêt .Bon vent pour le mouvement vive l’Afrique et merci pour l’espoir de la renaissance

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.