Gambie : Adama Barrow de retour jeudi fait une demande spéciale à la CEDEAO

Photo: Afolabi Sotunde

En Gambie, quelques jours après le départ de Yahya Jammeh du pouvoir, le nouveau président élu, Adama Barrow va finalement regagner son pays ce jeudi à 16h00.

L’intéressé lui-même l’a annoncé sur son compte Facebook officiel. C’est donc ce jour que le président rentrera effectivement dans toutes ses fonctions pour enfin, comme il l’a promis permettre à la Gambie de marcher résolument vers le respect des droits de l’homme et le développement.

Ce retour intervient après plusieurs déclarations polémiques, notamment l’affaire des caisses vides, mais aussi celles concernant la livraison des voitures de luxe de Yahya Jammeh.

La méfiance du nouveau président

Mais même si Yahya Jammeh n’est plus au pays, Adama Barrow se méfie toujours de ses anciens hommes notamment ceux dans l’armée. Dans les coulisses l’on révèle même que c’est la principale raison pour laquelle le président Barrow n’a pas immédiatement regagné le pays dès le départ de l’ancien homme fort.

D’après les autorités, les militaires de la CEDEAO, principalement les sénagalais qui connaissent très bien la Gambie essaient de sécuriser le pays.

Mais le retour de Barrow ne signifie pas leur départ. Loin de là. Le porte-parole du président Barrow a même annoncé qu’une demande spéciale a été faite par ce dernier pour que les militaires restent six (6) mois dans le pays, le temps d’aider l’armée à se restructurer et à stabiliser le pays… entendez, le temps de débarrasser l’armée des trouble-fêtes.

Les hommes de Jammeh sont donc avertis, rentrez dans les rangs ou partez!

Articles similaires:

4 Commentaires

  1. je suis parfaitement d’accord avec barro il faut se méfier de tout se ki entouré jameh et le Sénégal aussi en a bien fait de laisser des militaires pour la sécurité de la Gambie

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.