PARTAGER

La CEDEAO ne va finalement pas opter pour l’usage de la force. En tout cas pas dans l’immédiat.

Réunis à l’investiture du nouveau président ghanéen Nana Akufo-addo, les présidents des États membres de la CEDEAO ont finalement décidé d’opter pour la voie pacifique… Pour le moment.

C’est ce qui ressort de la réunion tenue par ces chefs d’État. Soucieux d’après certaines sources de ne pas froisser le président gambien Yahya Jammeh.

« Nous nous sommes engagés à une médiation pacifique et à un transfert pacifique du pouvoir en Gambie. Nous continuerons à le poursuivre pour l’instant » a déclaré la présidente du Libéria, Mme Sirleaf

Pour rappel, le président Buhari avait à plusieurs reprises parler d’usage de la force. Option finalement écartée en attendant la suite des événements.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!