Ghana : Nana Akufo-Addo accusé d’avoir plagié Georges Bush et Bill Clinton

© REUTERS/Luc Gnago
Partages

Au Ghana, la cérémonie d’investiture du nouveau président Nana Akufo-Addo a été riche en couleur avec une forte présence de présidents de la sous-région venus honorer la démocratie ghanéenne.

Mais au-delà de la cérémonie qui fut fort appréciée, autant du côté du peuple ghanéen que des officiels étrangers présents, une petite polémique est venue entacher la cérémonie.

En effet, le nouveau président a lors de son discours partiellement plagié deux anciens présidents américains George Bush et Bill ClintonLes parties plagiées concernent également des discours d’investiture : celui de Georges Bush en 2001, et celui de Bill Clinton prononcé en 1993.

Plagiat ou oubli?

Je vous demande d’être des citoyens : citoyens et non des spectateurs, citoyens et non sujets. Des citoyens responsables pour construire une communauté…” reprenant mots pour mots les paroles de Georges Bush en 2001 ou encore “Bien que nos défis soient redoutables, nos forces aussi. Les ghanéens ont toujours été un peuple inquiet, exigeant, plein d’espoir. Et nous devons apporter à notre tâche aujourd’hui la vision et la volonté de ceux qui sont venus avant nous…” remplaçant le mot américains par ghanéens.

Depuis des vidéos reprenant les discours des deux présidents américains ponctués par ceux de Nana Akufo-Addo ont fait le buzz sur la toile et les services de messagerie instantanés.

Pris en flagrant délit, le directeur de la communication du nouveau président, Eugene Arhin a été obligé de présenter ses excuses pour n’avoir pas cité les auteurs de ces deux parties.

Dans le passé, Muhammadu Buhari, président du Nigéria avait lui aussi été accusé de plagiat lors de son discours d’investiture. De son côté il avait également plagié un président américain, cette fois-là, Barack Obama.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.