Haïti : Guy Philippe fraîchement élu sénateur arrêté puis transféré aux USA

Partages

“C’est un coup de poignard dans le dos du pays”, écrit un internaute haïtien sur Facebook, pendant qu’un autre estime que “Guy Philippe l’avait bien cherché” se rappelant de 2004, année pendant laquelle ce dernier était tout puissant.

Guy Philippe, fraîchement élu sénateur mais ne bénéficiant pas encore de l’immunité que lui confère sa fonction, a été arrêté par la brigade haïtienne en charge de la lutte contre la drogue.

Guy Philippe qui a été militaire dans le passé, n’est pas n’importe qui comme on le dit dans le jargon haïtien. Il est le principal instigateur du coup d’état, en 2004, contre Jean-Bertrand Aristide, considéré comme un dictateur. Il a dirigé pour ce coup-là, la rébellion qui a fait partir M. Aristide.

Très aimé par une partie de la population, Guy Philippe était considéré par les USA comme un trafiquant de drogue pour sa collaboration avec des cartels colombiens; à ce titre il était recherché par l’agence américaine de lutte contre la drogue depuis 2005.

Fraîchement élu, mais n’ayant pas encore pris fonction, il a été arrêté juste avant de bénéficier de son immunité parlementaire.

Dans la foulée il a été transféré vers les USA provoquant des réactions indignées au sein des internautes haïtiens. Ces derniers reprochent aux autorités haïtiennes son arrestation en ce moment précis, alors qu’il avait pu jusque-là circuler librement.

Articles similaires:

1 Commentaire

  1. C’est ce qui serait arrivé à Ajavon , s’il avaient été élu au Benin. Nos parlements et la classe politique sont devenus les refuges de criminels en quête d’immunité pour échapper à la justice. Bien que violent, ce énième kidnapping des yankee n’a connu aucun remous à Port-au×-Princes. C’est bien une leçon à méditer pour les narco-trafiquants

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.