Visé par une enquête en Italie, l’ancien président Nigérian Goodluck Jonathan dans la tourmente

Goodluck Jonathan

Goodluck Jonathan n’aura peut-être pas la retraite dorée à laquelle il s’attendait. En effet, une enquête a été lancée contre lui et son ancienne ministre du pétrole Diezani Alison-Madueke pour corruption en Italie.

La justice italienne soupçonne en réalité le duo d’avoir trempé dans une affaire de corruption lors de la finalisation d’un contrat de 1,3 milliard de dollars avec les compagnies pétrolières Shell et ENI. Une enquête qui vise aussi bien les responsables des entreprises que les deux anciennes autorités nigérianes.

Pour le moment, aucune poursuite formelle n’a été faite dans le cadre de cette enquête. Mais d’ores et déjà, le porte-parole de M. Goodluck Jonathan a rejeté les accusations affirmant que l’intéressé n’avait eu aucun contact direct avec lesdites entreprises. L’ancienne ministre du pétrole avait déjà, dans le passé, été poursuivie par le Nigéria pour une autre affaire de corruption.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.